Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 COLLEYN Jean-Paul - Boli ou Boliw

Plus de vues

  •  COLLEYN Jean-Paul - Boli ou Boliw
  •  COLLEYN Jean-Paul - Boli ou Boliw

COLLEYN Jean-Paul

Boli ou Boliw

Gourcuff Gradenigo - Johann Levy - Montreuil - Paris - 2009
ISBN: 9782353400751
160 p., 90 ill.couleur, photographies de Thierry Ollivier et Catherine de Clippel, préface de Daniel Cordier - 24 x 30 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X46072 livres neuf et d'occasion, reliure éditeur sous jaquette illustrée, à partir de: 5 à 8 jours
35,00 €
Chez Amazon
X72606 livre d'occasion, reliure éditeur sous jaquette illustrée 5 à 8 jours
33,75 €
Chez Priceminister
X72607 livres neufs et d'occasion, reliure éditeur sous jaquette illustrée, à partir de: 5 à 8 jours
64,00 €
Chez Abebooks

 Au Mali et dans les pays limitrophes, un boli est un objet fabriqué qui est la source de pouvoirs extraordinaires et auquel on rend un culte. Ce sont ses adeptes que l'on appelle les Bamana ; une appellation qui transcende les divisions ethniques. A mi-chemin entre l'être et la chose, le boli doit être nourri par le sang de sacrifices et c'est à cette condition qu'il peut agir comme protection ou comme arme. Grâce à un miracle initial et des procédures de fabrication et d'entretien secrètes, le boli produit une force irradiante qui contraint ses usagers à le manier avec précaution. L'objet est d'autant plus réputé que l'épaisse croûte qui le recouvre témoigne de son ancienneté. Pour un Bamana, le monde est régi par un ordre de causalité et par des communications de propriétés que le boli permet d'interpréter et d'influencer. Ce monde ne concerne pas seulement le règne du visible mais aussi l'autre scène, où s'ébattent et s'affrontent ancêtres et sorciers. Dans cet étrange objet, le missionnaire et le conquérant musulman virent la marque de Satan, tandis que le colonisateur en faisait le symbole d'un âge primitif. En revanche, les ethnologues et les avant-gardes artistiques les reconnaissent, au-delà de leur caractère mystérieux et informe, comme de fascinants médiateurs entre l'homme et son environnement. L’auteur présente une sélection de 90 photographies de fétiches provenant du Mali dont il détaille la symbolique et l’usage.

 Catalogue de l'exposition "Boli" présentée par la galerie Johan Levy à Paris du 9 septembre au 7 novembre 2009

Jean-Paul Colleyn, né en 1949, est anthropologue et cinéaste. Il est directeur du Centre d'études africaines et directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a également enseigné à New York University. Il est l'auteur-réalisateur d'une trentaine de films documentaires, de nombreux livres et articles consacrés à l'anthropologie, au Mali (où il mène des recherches de terrain depuis 1972), au cinéma documentaire et à l'art. Quelques titres de livres : "Les chemins de Nya" ; "Eléments d'anthropologie sociale et culturelle" ; "Le regard documentaire. Bamana, un savoir-vivre au Mali" (dir.) ; "Mali Kow" (avec Manthia Diawara) ; "L'anthropologie" (avec Marc Augé) ; "Ciwara" ; "Chimères africaines" (avec L. Homberger) ; "Secrets. Fétiches d'Afrique" (avec Catherine De Clippel) ; "Bamana. Visions of Africa" ; "Boli" ; "Jean Rouch, Cinéma et anthropologie" (dir.).