Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PEDRO Père, ESCARAVAGE Carole et RUNG Grégory (avec la collaboration de) - Combattant de l'espérance. Autobiographie d'un insurgé

Plus de vues

  •  PEDRO Père, ESCARAVAGE Carole et RUNG Grégory (avec la collaboration de) - Combattant de l'espérance. Autobiographie d'un insurgé

PEDRO Père, ESCARAVAGE Carole et RUNG Grégory (avec la collaboration de)

Combattant de l'espérance. Autobiographie d'un insurgé

Jean-Claude Lattès - Paris - 2005
ISBN: 9782709627184
348 p. - 14 x 22,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,30 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X47231 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,26 €
Chez Amazon

 " Assez de plans sur la comète, de considérations abstraites, maintenant il faut agir ! " L'homme qui prononce ces mots sait de quoi il parle. En 1989, il s'installe sur l'immense décharge de Tananarive. Il n'a pas un sou mais il promet aux plus pauvres " Ensemble, on va s'en sortir. " Résultat, quinze ans plus tard : 250 000 personnes ont été soignées, aidées et accueillies ; 8 500 enfants sont scolarisés. Le Père Pedro a été nominé pour le prix Nobel de la Paix et, lors des troubles à Madagascar en 2002, sa position en faveur de la démocratie a été très largement entendue. Devant une telle réussite, certains parleront de miracle. D'autres au contraire pourraient poser un regard critique. Là n'est pas l'essentiel. Lui nous montre concrètement pourquoi la vie se loge dans une relation à l'autre. Sa différence n'est pas dans le fait qu'il soit allé voir des êtres rejetés sur un tas d'ordures, mais bien qu'il y soit resté. L'autre message du Père Pedro est celui d'un insurgé. D'une parole sur une décharge est né un mouvement de dimension internationale. Voilà qui vaut la peine d'écouter cette voix hors du commun et pourtant uniquement préoccupée du quotidien.

Issu d'une famille d'immigrés slovènes, Père Pedro est né en 1948 à Buenos Aires, en Argentine, où il passe les vingt premières années de son existence.
En 1968, il rejoint l'Europe : cinq années d'études au total, dont trois à Paris, à l'Institut catholique. Il est ordonné prêtre en 1975. Une quinzaine d'années plus tard, il découvre la détresse de milliers de familles sur l'immense décharge de Tananarive à Madagascar, et s'engage alors dans un combat pour aider les plus déshérités : dès 1990, il fonde l'association Akamasoa - " les bons amis " - , dont l'objectif consiste à redonner une dignité aux populations les plus démunies grâce à un travail rémunéré, un logement décent, mais surtout par l'accès à la scolarisation.
En dix-sept ans, grâce aux dons que Père Pedro a collectés à travers ses voyages, l'organisme a pu accorder une aide d'urgence à plus de 250 000 personnes.