Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 JORION Thomas - Vestiges d'Empire

Plus de vues

  •  JORION Thomas - Vestiges d'Empire

JORION Thomas

Vestiges d'Empire

La Martinière - Paris - 2016
ISBN: 9782732468907
240 p., photographies de Thomas Jorion, préface de François Cheval, texte en français et en anglais - 26,6 x 32,7 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 59,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X66450 livres neuf et d'occasion, cartonnage illustré éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
39,90 €
Chez Abebooks
X65223 livres neuf et d'occasion, cartonnage illustré éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
39,90 €
Chez Amazon

 Après Silencio, Thomas Jorion nous propose un nouveau voyage à travers la déréliction et l'esthétique de la ruine. Toujours attiré par les lieux de mémoire abandonnés, le photographe a souhaité ouvrir son travail sur d'autres thématiques, comme l'architecture, l'histoire, la politique. Dressant une carte, il est parti sur les traces de l'Empire colonial français. Les images rapportées laissent parfois entrevoir, malgré la variété et l'éloignement géographique des sujets, une similitude architecturale, un même point de chute à la française. Aucune nostalgie n'habite cette série, qui brasse tous les types de bâtis (maisons privées, usines, administrations, gares, hôtels, ponts, moulins…). L'homme a bien souvent réinvesti ces lieux, leur accordant de nouvelles fonctions. Qu'il s'agisse de la Guyane, de la Chine, de Madagascar, du Sénégal, du Maroc, du Cambodge, de l'Inde, d'Haïti, de l'Algérie… la grandeur décadente et la modestie sublimée subissent le même terrassement du temps et de la nature.

 Pour notre domaine d'intérêt direct: de superbes photos de bâtiments "impériaux" en ruine ou abandonnés à Madagascar (Antsiranana ou Diego Suarez, Majunga) et au Sénégal, à Gorée, à Dakar (le Palais de Justice), à Saint-Louis du Sénégal ainsi qu'à Markhana et Richard Toll (la Folie du Baron Roger)