Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 KAYITESI Annick, GENTOU Albertine - Nous existons encore

Plus de vues

  •  KAYITESI Annick, GENTOU Albertine - Nous existons encore

KAYITESI Annick, GENTOU Albertine

Nous existons encore

Michel Lafon - Paris - 2004
ISBN: 9782749901756
248 p., préface d'André Glucksmann - 15,5 x 23,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43581 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,61 €
Chez Amazon

 Le génocide des Tutsis au Rwanda : on croit connaître... Ici, on se rend compte. On vit l'horreur à travers les yeux d'une adolescente de 14 ans dont l'enfance fut heureuse et aisée, avant que ne montent l'oppression, la haine et la terreur. Comment peut-on affronter la vie quand on a assisté au massacre de sa maman, de son petit frère, de ses cousines, de ses amis ? Comment oublier le bruit des os qu'on brise, les camions où l'on jette pèle-mêle les morts et les vivants ? Dignement, sans pathos inutile (les faits suffisent), Annick Kayitesi entraîne le lecteur dans un monde enivré par une folie collective. Mais Annick est de la race des survivants. Après les cent jours de tueries qui ont plongé son pays dans le chaos, elle parvient à rejoindre là France. Nouveaux horizons, nouvelles blessures, racisme, maltraitance rien ne décourage l'orpheline. À 25 ans, ayant brillamment mené ses études de sciences politiques, elle raconte ce quelle a vécu. Non seulement pour honorer la mémoire des siens, mais aussi pour insister sur les miracles de l'espérance. Un témoignage exceptionnel, une leçon de courage, un appel au respect de la condition humaine.

Annick Kayitesi-Jozan est née au Rwanda en 1979. Sa mère et une grande partie de sa famille seront massacrés lors du génocide de 1994. Elle trouvera refuge dans un orphelinat avec sa sœur et sera évacuée vers la France, pays où elle vit encore aujourd'hui.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala