Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DARBON Dominique, (sous la direction de) - L'après-Mandela. Enjeux sud-africains et régionaux

Plus de vues

  •  DARBON Dominique, (sous la direction de) - L'après-Mandela. Enjeux sud-africains et régionaux

DARBON Dominique, (sous la direction de)

L'après-Mandela. Enjeux sud-africains et régionaux

Karthala - Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine (MSHA) - Paris - Pessac - 2000
ISBN: 9782865379910
(Hommes et sociétés)
544 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 34,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X41674 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers 5 à 8 jours
23,00 €
Chez Amazon

 L'Afrique du Sud est en gestation. La période dite du miracle sud-africain, caractérisée d'une part par la disparition négociée de l'apartheid et l'institutionnalisation d'un pouvoir accepté par tous et d'autre part par l'étonnante capacité de Nelson Mandela à attirer toutes les allégeances sociales, touche à son terme. L'accession officielle à la direction du pays de Thabo Mbeki concrétise la normalisation progressive du régime et de ses choix. Les chantiers engagés sous la présidence de Nelson Mandela, pour moderniser le pays, rattraper les retards économiques et sociaux et permettre aux populations marginalisées par l'apartheid de trouver une place significative dans une société refondée, sont loin d'être achevés et vont se poursuivre dans un contexte international moins favorable. La capacité de l'État " to deliver ", c'est-à-dire à répondre aux demandes sociales conflictuelles et à tenir ses engagements, conditionne en effet l'essentiel de la période qui s'ouvre. C'est bien de la normalisation du régime et de l'histoire sud-africaine qu'il s'agit. L'extrême complexité de tous les chantiers ouverts, qu'étudient les différents auteurs de cet ouvrage, souligne les difficultés de la gestion publique. L'État dispose de modes de régulation sociale et politique inventés depuis 1989 qui ont fait leur preuve mais dont les usages sont appelés à changer avec la structure et le poids relatif des forces politiques et sociales présentes. Les enjeux de l'après-Mandela traitent de ces questions en identifiant les chantiers engagés et en soulignant comment ils contribuent à une transformation radicale qui impose l'Afrique du Sud comme un pays normalisé.

Après la période du miracle sud-africain (disparition négociée de l'apartheid, institutionnalisation d'un pouvoir accepté par tous, capacité de Nelson Mandela à attirer toutes les allégeances sociales) l'accession officielle à la direction du pays de Thabo Mbeki concrétise la normalisation progressive du régime. La capacité de l'Etat à répondre aux demandes sociales conflictuelles et à tenir ses engagements conditionne l'essentiel de la période qui débute. Les modes de régulation politique et sociale inventés depuis 1989 doivent évoluer en tenant compte de la structure et du poids relatif des forces politiques en place. Cet ouvrage traite de ces questions en identifiant les chantiers engagés et en soulignant comment ils contribuent à une transformation radicale qui impose l'Afrique du Sud comme un pays normalisé

Sommaire:
- Introduction / Dominique Darbon

Première partie: Identité et communauté
_ J. Alvarez-Péreyre / L'imagination poétique de Peter Horn et le changement de pouvoir en Afrique du Sud,
- Jean Sévry / Afrique du Sud : comment le nationalisme zoulou peut-il constituer une menace pour l'unité nationale ?
- Dominique Darbon / La fermeture du circuit identitaire en Afrique du Sud,
- Samadia Sadouni / Ahmed Deedat : une figure originale de la prédication musulmane au sein de la communauté indienne d'Afrique du Sud,
- Hélène Mainet / De la " résistance passive " à la participation active : les Indiens de Durban face à la redéfinition des pouvoirs locaux en Afrique du Sud.

Deuxième partie: Structuration du pouvoir
- Dominique Darbon / Une société en travail : réinventer le passé en Afrique du Sud,
- Benoît Dupin / Dans un arc-en-ciel de symboles : le spectre de la nouvelle nation sud-africaine,
- Christine Martin / De l'apartheid à la démocratie : quelle " réconciliation " en Afrique du Sud ?
- Judith Hayem / " Etre ouvrier, ça veut dire remettre debout l'économie de l'Afrique du Sud ",
- Eric Cediey / Construction et déconstruction de la négociation dans les relations industrielles sud-africaines,
- Gérard Fritz, Jean-Claude Fritz, Raphaël Porteilla / Les autorités traditionnelles en Afrique australe : démocratie, identité et territoire,
- Patrick Chabal / Un regard historique sur le devenir de l'Afrique lusophone australe,
- Jérôme Lafargue / La centralité au péril de l'engourdissement : l'Etat zambien à la recherche d'une recomposition aléatoire.

Troisième partie: Recomposition des territoires nationaux: urbain et rural
- Claire Bénit / La construction d'un pouvoir métropolitain à Johannesburg,
- Ivan Crouzel / Répandre l'Afrique du Sud en Afrique du Sud : la réorganisation institutionnelle des pouvoirs locaux comme enjeu de la normalisation de l'Etat sud-africain,
- Albert Van Zyl / Le financement des provinces en Afrique du Sud,
- Philippe Guillaume / Le logement en camps de squatters dans la région de Johannesburg : étude comparée de trois sites,
- Jérémy Grest / Voyage à la fin de l'apartheid et du socialisme : les réformes locales à Durban et à Maputo,
- Elisabeth Peyroux / Politiques de l'habitat à Windhoek (Namibie) : cadre national et logiques politiques de l'apartheid à l'Indépendance,
- Pascal Maire-Amiot / L'enjeu foncier en Afrique du Sud : la réforme juridique de la tenure foncière,
- Nancy Andrew / Le conflit foncier sur les exploitations agricoles blanches : le cas des labour tenants dans le Mpumalanga (Afrique du Sud).

Quatrième partie: Restructuration régionale
- Olivier Cureau / L'intégration commerciale dans la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC),
- Jean Coussy / Nouveau régionalisme ou reprise du mode séculaire d'expansion ? : idéologies et pratiques d'intégration régionale dans la SADC et l'IOR,
- Jérôme Lauseig / Une nouvelle donne dans l'océan Indien : entre IOR-ARC, " nouvelle Afrique du Sud " et coopération Sud-Sud,
- Hakim Malaisé / Le rôle pivot des îles du sud-ouest de l'océan Indien dans le tropisme indianocéanique de l'Afrique australe.

- Bibliographie
Dominique Darbon est directeur du Centre d'étude d'Afrique noire de Bordeaux. Il a dirigé le PICS, CNRS Afrique du Sud (Bordeaux et Leiden) et le GDR 846 CNRS " Afrique australe " de 1996 à 1999. Il a publié de nombreux articles et dirigé plusieurs ouvrages sur l'Afrique du Sud dont, chez Karthala, La République sud-africaine et Ethnicité et nation en Afrique du Sud.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala