Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 COETZEE John Maxwell - L'été de la vie

Plus de vues

  •  COETZEE John Maxwell - L'été de la vie

COETZEE John Maxwell

L'été de la vie

Seuil - Paris - 2010
ISBN: 9782021000290
(Cadre vert)
315 p., traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Catherine Lauga du Plessis - 14 x 20,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 22,30 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45555 livre neuf, broché 5 à 8 jours
22,30 €
Chez Amazon

 Après Scènes de la vie d'un jeune garçon et Vers l'âge d'homme, voici le troisième volet de l'entreprise autobiographique de Coetzee : il a atteint la trentaine et, de retour au pays natal, partage avec son père vieillissant une maison délabrée dans la banlieue du Cap.

 
Autobiographie fictive puisque l'auteur confie la tâche d'un portrait posthume à un jeune universitaire anglais qui recueille les témoignages de quatre femmes et d'un collègue qui auraient compté pour l'écrivain en gestation dans les années 1970.
 
Ce quintette de voix laisse entrevoir un homme maladroit, mal à l'aise, brebis galeuse de la famille afrikaner qui peine à ouvrir son cœur. La femme adultère, la danseuse brésilienne, la cousine chérie, l'universitaire et la maîtresse française s'accordent à faire de lui un amant sans chaleur, un amoureux indésirable, un enseignant sans charisme.
 
Ces entretiens sont encadrés de notes et fragments extraits de carnets où l'écrivain s'interroge et se cherche.
 
Dans ce récit où se mêlent le comique et le ridicule, la mélancolie et le désespoir, Coetzee se livre avec prudence et dévoile peu à peu un cœur en souffrance sous la cuirasse. Il invite une nouvelle fois le lecteur à une superbe méditation sur la condition humaine.
J. M. Coetzee, né en 1940, a fait ses études en Afrique du Sud et aux États-Unis. Professeur de littérature américaine, il est également traducteur, critique littéraire et spécialiste de linguistique. Il est l’auteur de huit romans (Au cœur de ce pays, En attendant les barbares, Michael K, sa vie, son temps, Terres de crépuscule, Foe, L'Âge de Fer, Le Maître de Pétersbourg, Disgrâce) et de deux récits autobiographiques (Scènes de la vie d’un jeune garçon et Vers l’âge d’homme) traduits dans vingt-cinq langues et abondamment primés. Deux de ses romans, Michael K, sa vie, son temps (également prix Fémina étranger)et Disgrâce, ont été couronnés par le prestigieux Booker Prize et qualifiés de chefs-d’œuvre par la critique internationale. Il a reçu, pour l’ensemble de son œuvre, le prix Nobel de littérature en 2003.