Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PINA Marie-Paule de - Les îles du Cap Vert

Plus de vues

  •  PINA Marie-Paule de - Les îles du Cap Vert

PINA Marie-Paule de

Les îles du Cap Vert

Karthala - Paris - 1987
ISBN: 9782865371822
(Méridiens)
232p. - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X6044 livre d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
6,49 €
Chez Priceminister
X74651 livre d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
9,90 €
Chez Amazon
A 500 kilomètres des côtes de l'Afrique, l'archipel du Cap-Vert compte dix îles principales. Neuf d'entre elles sont habitées et possèdent une histoire : Boa Vista, Brava, Fogo, Maio, Sal, Santo Antaõ, Saõ Nicolau, Saõ Vicente et Santiago, l'île de la capitale Praia. Ancienne colonie portugaise de peuplement, le Cap-Vert a, par son histoire, donné naissance à une société métissée fort complexe. Aussi sa culture contemporaine est-elle faite d'apports africains, brésiliens et portugais qui lui donnent un visage bien à elles et des traditions fort originales. Pauvre mais opiniâtre, le peuple cap-verdien a durement arraché son indépendance en 1975, au terme d'une lutte de libération menée conjointement avec la Guinée-Bissau. Aujourd'hui, la situation économique du pays reste difficile. Privé de nombreuses ressources essentielles, dépendant de communauté internationale pour son développement, le Cap-Vert déploie beaucoup d'énergie et d'imagination pour construire une économie nationale et créer son écosystème, malgré un environnement affronté en permanence à la sécheresse sahélienne, à la désertification et à l'isolement insulaire. Dispersées au milieu de l'océan, les îles du Cap-Vert occupent aussi une position géostratégique importante sur les routes maritimes et aériennes qui relient l'Europe, l'Afrique et les deux parties de l'Amérique.
 

 2ème édition en 1989

Un ouvrage de bonne vulgarisation écrit par une partisanne avouée d'Amilcar Cabral.
Marie Paule de Pina est journaliste. Elle a travaillé à Croissance des jeunes nations, Afrique-Asie et à Syndicalisme hebdo (CFDT), puis au CCFD comme rédactrice en chef de Faim-développement magazine. Suivant professionnellement l'actualité lusophone, elle est correspondante en France du premier quotidien portugais, Jornal de Noticias.