Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LAIRD Macgregor, OLDFIELD R.A.K. - Narrative of an Expedition into the Interior of Africa by the River Niger in the Stream-Vessels Quara and Alburkah in 1832, 1833 and 1834

Plus de vues

  •  LAIRD Macgregor, OLDFIELD R.A.K. - Narrative of an Expedition into the Interior of Africa by the River Niger in the Stream-Vessels Quara and Alburkah in 1832, 1833 and 1834

LAIRD Macgregor, OLDFIELD R.A.K.

Narrative of an Expedition into the Interior of Africa by the River Niger in the Stream-Vessels Quara and Alburkah in 1832, 1833 and 1834

R. Bentley - London - 1837
2 volumes : Vol 1 = frontispice, VII, 1 carte h.t., 451 pp., 3 pl. h.t. / Vol. 2 = frontispice, 447 pp., 1 pl. h.t. - 22 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X52344 livres d'occasion, un volume seul ou les deux volumes au complet, état,reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
340,75 €
Chez Abebooks

 

Première édition anglaise de cet ouvrage. En appendices vocabulaire anglais hausa et registre météorologique.
 
En 1832, Laird participe à une expédition placée sous la direction de Richard Lander et destinée à remonter le fleuve Niger le plus loin possible; sa compagnie fournit 2 bateaux concus pour ce type de navigation : le Quorra et l'Alburkah. Richard Lander périt au cours de l'expédition et Laird et Oldfield en seront les seuls officiers survivants. Cette expédition qui a atteint le confluent Niger-Benoué montre cependant, pas la très forte mortalité enregistrée, toute la difficulté d'une implantation commerciale permanente dans ces régions.
Macgregor Laird (1808-1861) est écossais, né dans une famille de constructeurs de bateaux et de navigateurs. Lui-même après ses études rejoint l'entreprise familiale pour y concevoir et construire des bateaux à vapeur
Il fonde en 1831, avec des marchands de Liverpool, l'African Inland Commercial Company dans le but de développer le commerce dans les régions que traverse le fleuve Niger, voie de péntration naturelle de l'Afrique centrale. Laird participera à l'expédition de Richard Lander en 1832 à qui sa compagnie fournira deux navires. Cette expédition est considérée comme un echec; cependant l'intérêt de Laird pour ces régions reste entier et il soutiendra l'émigration volontaire des Africains vers les Antilles comme meilleur outil de lutte contre l'esclavage. Il participe en 1852 à la création de l'African Steam Navigation Company et met en place sur le Niger un petit bateau à vapeur, le Pleiad qui, sous le commandement de Baikie, réussira un voyage remarqué qui conduira le gouvernement britannique à s'engager dans le soutien à des voyages commerciaux réguliers de bateaux sur le Niger et la Benoué.