Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MBEMBE Achille - La naissance du maquis dans le sud-Cameroun (1920-1960). Histoire des usages de la raison en colonie

Plus de vues

  •  MBEMBE Achille - La naissance du maquis dans le sud-Cameroun (1920-1960). Histoire des usages de la raison en colonie

MBEMBE Achille

La naissance du maquis dans le sud-Cameroun (1920-1960). Histoire des usages de la raison en colonie

Karthala - Paris - 1996
ISBN: 9782865376001
(Hommes et sociétés)
440 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X35137 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
203,00 €
Chez Amazon
X35136 format numérique Kindle disponible sans délais
23,99 €
Chez Amazon

 Cet ouvrage s'efforce de traquer les formes publiques de résistance dans le Cameroun de la première moitié du XXème siècle. Il montre comment, par le biais de pratiques multiformes allant de la soumission à la négociation en passant par l'indiscipline et la lutte armée, les Africains se constituèrent à la fois comme sujets exerçant et subissant des relations de pouvoir et comme agents moraux de leurs actions.

De tous les territoires d'Afrique noire continentale sous domination française le Cameroun fut le seul où le recours à la violence des armes s'imposa pour trancher le conflit né de la revendication d'indépendance. Cet ouvrage propose une étude de cette insurrection en son amont à ses pourtours et dans ses fragments. Il met ainsi à jour les formes publiques d'usage de la raison par les populations colonisées du Cameroun de la première moitié du XXe siècle et apporte un éclairage nouveau sur l'expérience coloniale et sur ses colonisés, sujets exercant et subissant des relations de pouvoir mais aussi agents moraux de leurs actions.

Achille Mbembe est né au centre du Cameroun en 1957 au sein de l'ethnie Bassa, dans une région qui fut un sanctuaire du mouvement nationaliste camerounais et de l'UPC. Il fera des études d'histoire à Paris puis exercera à Columbia avant d'occuper 4 ans (1996-2000) le poste de Secrétaire exécutif du CODESRIA à Dakar.Il s'établit ensuite en Afrique du Sud où à partir de 2001 il exerce des fonctions de directeur de recherche à l'Université de Johannesburg (Witwatersrand Institute of Social and Economic Reserarch). Il est aujourd'hui l'un des théoriciens les plus connus du post-colonialisme