Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 EDONGO NTEDE Pierre-François - Ethno-anthropologie des punitions en Afrique

Plus de vues

  •  EDONGO NTEDE Pierre-François - Ethno-anthropologie des punitions en Afrique

EDONGO NTEDE Pierre-François

Ethno-anthropologie des punitions en Afrique

L'Harmattan - Cameroun - Paris - Yaoundé - 2010
ISBN: 9782296128316
(Etudes africaines)
282 p., préface de Mbonji Edjenguèlè - 24 x 15,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 27,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60883 livre neuf, broché 8 à 15 jours
27,00 €
Chez Amazon

 Voici une étude ethno-anthropologique de la dimension éducative de la punition : l'argument central est que l'éducation étant une activité culturelle, la sanction doit être comprise comme un aspect de la culture. L'acte de punir est un " fait social ", révélateur du système des valeurs des membres d'une société donnée. Autrement dit, les significations culturelles orientent la sanction, en accord avec les valeurs culturelles dominantes. A partir d'une méthode essentiellement ethnographique et d'un paradigme d'intelligibilité fonctionnaliste, l'auteur aboutit aux résultats qui dévoilent en filigrane que tout système éducatif renvoie souvent à la vision et à la conception de l'homme et des valeurs de sa communauté. Ainsi, les sanctions doivent refléter l'éthos culturel. Celles de l'école moderne apparaissent à l'auteur comme favorisant la remise en question de l'autorité des enseignants et en décalage avec le profil d'homme exigé par les socioculturel du pays. L'étude comparative des moyens d'éducation montre à quel point les systèmes sont tributaires des modalités de construction de la personnalité humaine, des structures sociales ou culturelles et des valeurs profondes qui l'animent. L'étude des sanctions apparaît comme un analyseur pertinent du système éducatif. Les recherches sont ainsi fondées sur la proposition que si la culture crée la pédagogie, les sanctions éducatives devraient refléter la dynamique culturelle, en prenant en compte les changements sociaux actuels, sans pour autant définitivement tourner le dos aux particularismes culturels qui sont notre spécificité.

Pierre François Edongo Ntede, né le 29 janvier 1960 à Yaoundé, est cadre au ministère de l'Enseignement supérieur Il a enseigné à tous les niveaux de l'institution scolaire camerounaise où il a mené plusieurs expérimentations pédagogiques. Diplômé de l'Ecole normale supérieure de Yaoundé, il est par ailleurs titulaire d'une thèse de doctorat Ph.D en anthropologie obtenue à l'université de Yaoundé-I. L'auteur enseigne à la faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines. C'est un homme de terrain ; ceci, sans nul doute, contribue à l'audience que rencontrent ses travaux.