Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour

GROS Jules

Voyages, aventures et captivité de J. Bonnat chez les Achantis

Plon - Paris - 1884
278 p., ill. h.t., carte dépliante - 18,5 x 12 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X52819 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
38,00 €
Chez Abebooks

 

Marie-Joseph Bonnat (1844-1882) s'engage comme cuisinier sur le Joseph-Léon bateau armé à Rochefort avec Charles Girard comme commandant. Il se fera déposer sur la côte du Ghana avec un lot de pacotille et fondera un comptoir dans l'intérieur. Il se trouvait en 1869 en pays Ewe (aux confins du Ghana et du Togo actuels) où il faisait commerce du coton et des peaux. Il sera capturé par l'armée ashanti au cours d'une expédition menée contre les Fanti tandis que ses deux associés seront décapités. Il passera 4 ans de semi captivité confortable à Kumasi en compagnie des missionnaires Ramseyer et Kühne aux côtés du roi des Ashanti et sera libéré en 1874 juste avant la prise de la ville par les Anglais. Il reviendra par la suite au Ghana pour y mener une carrière commerciale prospère. Son journal a été publié par la Société des africanistes en 1994. Ses observations sur les pratiques agricoles et culinaires ashanti sont précises et représentent un précieux témoignage

- Jules Gros (1829-1891) est un journaliste français membre de la société de géographie. Il est nommé en 1883 sous-secrétaire d'état pour le développement de l'économie en Guyane française. Il fonde avec quelques amis une compagnie destinée à l'exploirtation de l'or, compagnie qui installe son siège en territoire brésilien, mais contesté, à Counani. La République inddépendante de Counani est proclamée en juillet 1886 et Gros en sera le président à vie sous l'appelation de Gros 1er. Ce n'est que le début d'une longue suite d'aventures assez fantaisistes….
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala