Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ISERT Paul Erdman - Voyages en Guinée et dans les iles Caraïbes en Amérique

Plus de vues

  •  ISERT Paul Erdman - Voyages en Guinée et dans les iles Caraïbes en Amérique

ISERT Paul Erdman

Voyages en Guinée et dans les iles Caraïbes en Amérique

Karthala - Paris - 1989
ISBN: 9782865372478
(Relire)
272 p., introduction et notes de Nicoué Gayibor. Avant-propos de Claude Hélène Perrot - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X41258 livre neuf, broché 5 à 8 jours
26,00 €
Chez Amazon

 Berlinois d’origine, Paul Erdman est né le 20 octobre 1756 dans le Brandebourg, où son père, Michael Friedrich Isert, était maître tisserand. Après avoir terminé ses études de médecine, Isert s’engagea au service du Danemark, qui l’envoya en Afrique en qualité de médecin inspecteur des établissements danois en Guinée.

Sa passion de botaniste pour la flore africaine, le fait qu’il ait séjourné trois ans sur les Côtes de l’Or et des Esclaves, et approche bon nombre de personnages historiques, en font une source capitale pour la connaissance de cette partie de l’Afrique dans le dernier quart du XVIIIe siècle.
Parti sur un navire négrier, Isert visite également les plantations antillaises ; il y flétrit le sort réservé aux esclaves. Imprégné des idées de son siècle, le Siècle des lumières, Isert se révèle un adversaire déclaré de l’esclavage et de la traite.
Dans son introduction, l’historien togolais, Nicoué Gayibor permet de mieux situer l’apport de cet ouvrage majeur, et propose entre autres une remarquable mise au point sur les transactions et les monnaies, en particulier sur l’usage et la valeur des cauris.

Réédition d'un texte fondamental publié en français en 1793 et devenu introuvable. Berlinois d'origine, né dans le Brandebourg en 1756, Paul Isert fait ses études de médecine et part au service du Danemark comme médecin inspecteur des établissements danois de Guinée. Il débarque à Accra en octobre 1783. Il séjourne 3 ans sur la Côte de l'or et des esclaves, y rencontre beaucoup de monde et se passionne pour la botanique. Il représente de ce fait une source irremplacable pour la connaissance de cette partie de l'Afrique dans le dernier quart du 18e siècle