Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MONTEIL Charles - Les Bambara du Ségou et du Kaarta (étude historique, ethnographique et littéraire d'une peuplade du Soudan français)

Plus de vues

  •  MONTEIL Charles - Les Bambara du Ségou et du Kaarta (étude historique, ethnographique et littéraire d'une peuplade du Soudan français)

MONTEIL Charles

Les Bambara du Ségou et du Kaarta (étude historique, ethnographique et littéraire d'une peuplade du Soudan français)

Maisonneuve et Larose - Paris - 1977
ISBN: 9782706806377
XVIII-440 p. , 1 carte, 8 reproductions photographiques, préfaces de Vincent Monteil et de Maurice Delafosse, notes, index et cartes de Jean Bazin - 21 x 13 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


NON DISPONIBLE CHEZ SOUMBALA ACTUELLEMENT

 

Ouvrage édité pour la première fois en 1924 mais reproduisant les informations recueillies par l'auteur auprès de deux grands dyeli (griots traditionnalistes) Tamura Koré (pour Ségou) et Garan Kuyaté (pour le Kaarta) lors de ses séjours au Soudan français. C'est donc un témoignage remontant aux premiers temps de la colonisation et utilisant des sources de la tradition orale qui nous est offert ici.
 Ce reprint daté de 1977 est la reproduction intégrale de l'édition de 1924 avec l'ajout par Jean Bazin de notes fort intéressantes, de cartes des villages de la région de Ségou et d'un index.
Notons enfin que cet ouvrage nous offre plusieurs textes de littérature orale (contes, récits historiques) avec le texte en bambara et la traduction en regard.
Reprod. en fac-sim. de l'éd. de Paris, E. Larose, 1924. Les notes, l'index et les cartes sont propres à l'éd. de 1976
Charles Monteil (1871-1949), grâce à son frère ainé le (futur) colonel Parfait-Louis Monteil, part en Afrique en 1893 comme commis des affaires indigènes. Il servira en Côte d'Ivoire sous les ordres de Binger, sera chef de poste de Dabou puis Thiassalé et fondera le poste de Toumodi (où il travaillera avec Maurice Delafosse). Après un séjour en France il repart au Soudan français en 1897 (adjoint au commandant de cercle de Kayes) puis s'installera 2 ans à Médine. Il retournera plus tard, (1900-1902), à Kayes puis à Djenné où il servira comme commandant de cercle. Il rentre ensuite en France , travaille au Bureau économique du Soudan français et enseigne à Langues'O les langues soudanaises. Il est le père de Vincent Monteil.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala