Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GALLAIS Jean - Hommes du Sahel. Espaces, temps et pouvoirs. Le delta intérieur du Niger (1960-1980)

Plus de vues

  •  GALLAIS Jean - Hommes du Sahel. Espaces, temps et pouvoirs. Le delta intérieur du Niger (1960-1980)

GALLAIS Jean

Hommes du Sahel. Espaces, temps et pouvoirs. Le delta intérieur du Niger (1960-1980)

Flammarion - Paris - 1984
ISBN: 2082128008
(Géographes)
289 p., ill. in et h-t. - 13 x 22 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X52614 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
10,87 €
Chez Abebooks
X72648 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
7,77 €
Chez Priceminister

 

Après un premier séjour dans le Delta central du Niger entre 1956 et 1960 qui débouchera sur l'ouvrage magistral Le Delta intérieur du Niger: Etude de géographie régionale, l'auteur reviendra plusieurs fois dans cette région au moment de la première grande sécheresse du début des années 70. 20 ans après il ne s'agit plus d'une actualisation de l'ouvrage précédent mais d'une lecture profondément modifiée de cette région et de ses habitants. Une analyse fine et passionnante reposant sur l'impression que les rapports entre le temps et l'espace vécus par chaque civilisation sont ici centrés sur un cycle saisonnier immuable (la montée et le retrait des eaux) qui ne laisse pas de place à la perception d'une progression linéaire du temps qui permettrait à ces sociétés de dépasser les limites de leur cadre écologique spécifique et d'organiser globalement leur espace régional.

Lire l'In memoriam de Jean Gallais rédigé par Denis Retaillé et publié dans les Annales de géographie  Année 1999  605  pp. 90-95 

 

Jean Gallais (1926-1998), géographe rouennais, professeur de géographie tropicale à l'Université de Paris Sorbonne, conseiller Afrique à l'IRD, spécialiste du sahel pastoral et des populations qui l'habitent
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala