Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MILLOGO Louis - Nazi Boni, premier écrivain du Burkina Faso. La langue bwamu dans Crépuscule des Temps anciens

Plus de vues

  •  MILLOGO Louis - Nazi Boni, premier écrivain du Burkina Faso. La langue bwamu dans Crépuscule des Temps anciens

MILLOGO Louis

Nazi Boni, premier écrivain du Burkina Faso. La langue bwamu dans Crépuscule des Temps anciens

Presses de l'Université de Limoges - Limoges - 2002
ISBN: 9782842872465
(Francophonies)
310 p., cartes - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 16,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X29188 livre neuf, broché 5 à 8 jours
16,00 €
Chez Abebooks

 Nazi Boni : premier écrivain du Burkina Faso est un livre de critique littéraire qui a choisi la voie de la stylistique et plus particulièrement celle qui se fonde sur l'analyse linguistique. Ses mots-clés méthodologiques sont la sémantique, la lexicographie, la lexicologie, les champs lexicaux, la sociolinguistique et la linguistique discursive.

L'étude choisit d'entrer dans Crépuscule des temps anciens de Nazi Boni par un aspect particulier de son expression : l'introduction du bwamu, langue africaine, dans le discours romanesque en français. L'inventaire lexicographique démontre l'importance de l'usage du bwamu. Il se pose alors les problèmes de transcription orthographique, d'insertion sémantique de cette langue africaine dans l'énoncé en français. Le vocabulaire bwamu, constituant une espèce de charpente sémantique de l'œuvre, construit un ensemble de champs lexicaux (ou thèmes) à partir desquels les aspects essentiels du roman peuvent être appréhendés. Les deux pôles bwamu - français sont reliés par un continuum linguistique dont les principaux aspects sont le bwamu francisé, le français bwamufié, le français burkinabisé et africanisé qui s'ouvre sur le français standard et très recherché.

Cet ouvrage explore un aspect particulier de l'œuvre de Nazi Boni: l'introduction d'une langue africaine, le bwamu, dans un discours romanesque francophone.

Louis Millogo enseigne la grammaire, la stylistique et la poétique, la sémiotique du texte littéraire et la sémiologie de l'art négro-africain à l'Université de Ouagadougou. Il mène des recherches dans les mêmes disciplines. Cette diversité apparente traduit cependant une préoccupation unique de base : l'analyse du discours verbal et non verbal.