Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
A partir de l'ouvrage de Dim Delobsom, Les Secrets des sorciers noirs, étude sur les pratiques des traditionnalistes mossi du Burkina Faso, une réflexion sur la frontière difficile à borner entre littérature et ethnographie

Plus de vues

  • A partir de l'ouvrage de Dim Delobsom, Les Secrets des sorciers noirs, étude sur les pratiques des traditionnalistes mossi du Burkina Faso, une réflexion sur la frontière difficile à borner entre littérature et ethnographie

OUATTARA Vincent

Les secrets des sorciers noirs. Essai

Publibook - 2013
ISBN: 9782342002904
200 p. - 22,5 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 19,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X63041 livre neuf, broché 5 à 8 jours
19,00 €
Chez Amazon

 1934, Dim Dolobsom, premier écrivain du Burkina Faso, publie Les Secrets des sorciers noirs, ouvrage dans lequel il approche les devins mossi et leurs arts divinatoire et magique. Un texte au contenu éclairant, mais qui recèle encore en lui une problématique qui na rien d'anodine : relève-t-il en effet de la littérature ou de l'ethnographie ? Et si, au-delà, l'oeuvre de Dim Dolobsom était un terrain propice pour repenser la frontière en lettres et sciences humaines ? Et si ces champs étaient moins imperméables l'un à l'autre qu'il n'y paraît, nous invitant ainsi à revenir sur les caractéristiques qui leur sont traditionnellement attribuées, comme ces distinctions entre fiction et réalité, esthétisme et scientificité, objectivité et subjectivité ? Belle mise en lumière de l'oeuvre de Dim Dolobsom que cet essai qui analyse Les Secrets de sorciers noirs. Dautant plus qu'elle débouche sur une réflexion théorique qui touche au coeur même de nos définitions de la littérature et des sciences humaines et sociales. Où l'on voit ainsi, au fil dune progression méthodique et limpide, les lignes de démarcation entre elles fortement se déplacer, incitant peut-être d'ores et déjà à une profonde réévaluation de leurs traits distinctifs et à une approche interdisciplinaire de ces discours.

A partir de l'ouvrage de Dim Delobsom, Les Secrets des sorciers noirs, étude sur les pratiques des traditionnalistes mossi du Burkina Faso, une réflexion sur la frontière difficile à borner entre littérature et ethnographie et sur l'utilité de conserver de telles barrières.

 

Vincent Ouattara a fait ses études à l'Université d'Etat de Saint-Pétersbourg en Russie et à l'Académie de la Culture de la même ville. Titulaire d'un Master of Art en Communication et d'un PHD en Culturologie, il est enseignant-chercheur à l'Université de Koudougou au Burkina Faso à l'UFR/Lettres et Sciences humaines. Maître Assistant en Culturologie : culture dans la littérature africaine, il est l'auteur de plusieurs articles et ouvrages. Après avoir occupé le poste de Directeur-Adjoint de l'UFR/Lettres et Sciences humaines de 2008 à 2011, il est actuellement Directeur de la Promotion des enseignants, des relations avec le CAMES et de la coopération.