Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DELAUNAY Valérie, DESCLAUX Alice, SOKHNA Cheikh (éditeurs scientifiques) - Niakhar mémoires et perspectives. Recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique.

Plus de vues

  •  DELAUNAY Valérie, DESCLAUX Alice, SOKHNA Cheikh (éditeurs scientifiques) - Niakhar mémoires et perspectives. Recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique.

DELAUNAY Valérie, DESCLAUX Alice, SOKHNA Cheikh (éditeurs scientifiques)

Niakhar mémoires et perspectives. Recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique.

L'Harmattan Sénégal - IRD - Paris - Dakar - 2018
ISBN: 9782343156712
536 p. - 15,5 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X71862 ebook format PDf gratuit ou version papier à 49 € disponible sans délais
0,00 €
Chez IRD

 Fondé en 1962 en zone rurale à 150 km de Dakar, en pays sereer, l’observatoire de Niakhar est le plus ancien observatoire de population en Afrique encore en activité. Au cœur d’une histoire scientifique et humaine originale, il a permis d’assurer, depuis sa création, le suivi sanitaire, démographique, social, économique et environnemental de plus de deux générations. Les résultats de recherche de Niakhar, avec des indicateurs suivis dans le temps long, ont éclairé et accompagné les politiques nationales et internationales en matière de santé, notamment pour la prévention du paludisme.

 
En revisitant 50 années de recherche sur le site de Niakhar, cet ouvrage décrit et analyse la construction de cette plate-forme d’observation prospective pluridisciplinaire. Il illustre l’intérêt de l’approche longitudinale sur le long terme dans les différents domaines de recherche et ouvre une réflexion sur les enjeux éthiques particuliers à cet instrument de collecte. Enfin, il propose des pistes d’évolution méthodologique et de gouvernance pour la recherche.
 
Cette première synthèse sur l’observatoire de Niakhar permettra à l’État sénégalais et aux décideurs ouest-africains, avec les institutions internationales et les scientifiques, de disposer de bases concrètes pour optimiser ces plates-formes de recherche et les mobiliser dans la perspective des Objectifs de développement durable.

 Fondé en 1962 en zone rurale à 150 km de Dakar, en pays sereer, l’observatoire de Niakhar est le plus ancien observatoire de population en Afrique encore en activité. Au cœur d’une histoire scientifique et humaine originale, il a permis d’assurer, depuis sa création, le suivi sanitaire, démographique, social, économique et environnemental de plus de deux générations

- Valérie Delaunay est démographe à l'IRD, dans l'unité LPED (IRD, Aix-Marseille Université), et a été à plusieurs reprises coresponsable de l'observatoire de Niakhar. Depuis près de trente ans, elle a conduit des recherches en démographie sur les questions de famille et d'enfance au Sénégal.

- Alice Desclaux est anthropologue à l'IRD, dans l'unité TransVIHMI (IRD, INSERM, Université de Montpellier) et a été coresponsable avec Mamadou Badji du volet sénégalais du projet de recherche en histoire et anthropologie MEREAF (Mémoires et Traces de la Recherche Médicale en Afrique), centré sur le site de Niakhar.

- Cheikh Sokhna est paludologue à l'IRD, dans l'unité VITROME (IRD, Aix-Marseille Université, SSA, AP-HM, IHU-Méditerranée Infection) et responsable des observatoires de l'IRD au Sénégal. Il étudie en particulier l'épidémiologie des agents pathogènes responsables de maladies fébriles en Afrique de l'Ouest.