Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SOUMALIA Hammadou dit Bonta, HAMIDOU Moussa, LAYA Diouldé - Traditions des Songhay de Tera, Niger

Plus de vues

  •  SOUMALIA Hammadou dit Bonta, HAMIDOU Moussa, LAYA Diouldé - Traditions des Songhay de Tera, Niger

SOUMALIA Hammadou dit Bonta, HAMIDOU Moussa, LAYA Diouldé

Traditions des Songhay de Tera, Niger

Karthala - Paris - 1998
ISBN: 9782865378517
(Hommes et sociétés)
301 p., 4 pl. - 24 x 16 cm, préface de Jean Rouch. Texte songhay précédé de la traduction française

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


NON DISPONIBLE CHEZ SOUMBALA ACTUELLEMENT

 Cet ouvrage intéressera les chercheurs des quatre disciplines : le linguiste qui pourra tenter de dégager les éléments dialectaux de la langue songhay du nord-ouest ; l'historien qui découvrira les rapports du vieux songhay avec le Ghana (dont la langue est encore utilisée par les gesere, les « griots »), avec le Mali ancien (dont le Songhay s'est libéré), avec les descendants de Soni Ali, le Si, dont Bonta ébauche une liste dynastique, avec les jeunes États haoussa de l'est, avec La Mecque (le pèlerinage historique de l'Askiya Mohamed), enfin avec les petits États voisins issus des réfugiés ayant fui la conquête marocaine ; l'archéologue qui pourra dresser la liste des sites anciens à identifier et à fouiller. Enfin, le littéraire retrouvera dans la traduction exemplaire de Diouldé Laya les règles incontournables de la skene, de la reconstitution de tout un espace théâtral.

 Recueil réalisé à la suite des missions réalisées par l'Institut nigérien de recherches en sciences humaines dans la région de Téra entre 1973 et 1995. Transcription des conversations de 1982 entre Moussa Hamidou et Bonta, le plus grand traditionnaliste songhay: une nouvelle version des grands Tarikhs, source incontournable de l'histoire du sahel soudanais et nigérien. Des données fondamentales pour le linguiste (éléments dialectaux du songhay du nord ouest), l'historien (rapports avec le Ghana et le Mali anciens, Soni Ali, les états hausa, la Mecque et le pèlerinage d'Askya Mohammed, les petits états fondés par les fuyards devant la conquête marocaine), l'archéologue (sites anciens à déterminer et explorer)et enfin le littéraire (superbe traduction de Diouldé Laya)

- Diouldé Laya (Tamou, 1937 - Niamey, 2014) est un sociologue nigérien qui sera successivement directeur de l'IRSH (1970-77) puis du CELHTO (1977-97) à Niamey. Il est l'auteur de nombreux articles et ouvrages concernant le recueil et l'utilisation de la tradition orale ainsi que la culture peule.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala