Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MUKASONGA Scholastique - Inyenzi ou les cafards

Plus de vues

  •  MUKASONGA Scholastique - Inyenzi ou les cafards

MUKASONGA Scholastique

Inyenzi ou les cafards

Gallimard - Paris - 2006
ISBN: 9782070777259
(Continents noirs)
176 p., postface de Boniface Mongo-Mboussa - 14 x 20,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43185 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,98 €
Chez Amazon
X71135 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,11 €
Chez Priceminister

« Quiconque visite le Rwanda est saisi par la beauté de son paysage, mais il est aussi effaré par la violence de son histoire postcoloniale. Tout se passe comme si le bien et le mal irrémédiablement inséparables avaient scellé sous ses mille et une collines un pacte d'amitié. Il y a d'un côté les collines ; il y a, de l'autre, le million de crânes qui les jonchent. Mais ce qui prédomine, dans ce récit, c'est le remords des survivants, qui se traduit par les multiples cauchemars de l'auteur. D'où ce désir manifeste de donner aux disparus une digne sépulture de mots à la fois pour apaiser les vivants et sanctifier les morts. Avec Inyenzi, Scholastique Mukasonga a écrit un récit autobiographique précieux, un document qui nous éclaire de l'intérieur sur le Rwanda postcolonial, un livre que je rangerais à côté du Suicide d'une république de Peter Gay : l'un et l'autre nous montrent à partir d'une succession de faits pourquoi le génocide était hélas, trois fois hélas, inévitable. » Boniface Mongo-Mboussa.

Scholastique Mukasonga, née au Rwanda, vit et travaille en Basse-Normandie. Son premier ouvrage, Inyenzi ou les Cafards, a obtenu la reconnaissance de la critique et a touché un large public ; le deuxième, La femme aux pieds nus, a figuré dans la sélection de printemps du Renaudot 2008 et a remporté le prix Seligrnann 2008 "contre le racisme, l'injustice et l'intolérance" ; le troisième, L'Iguifou, a été couronné par le prix Renaissance de la nouvelle 2011 et le prix Paul Bonrdarie 2011 décerné par l'académie des Sciences dOutre-mer ; et le quatrième, Notre-Dame du Nil, a obtenu trois prix : le prix Ahmadou Kourouma décerné par le Salon international du livre et de la presse de Genève, le prix Océans France 0, et le prix Renaudot 2012.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala