Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 TORNAY Serge - Le Journal de Loceria. Chronique d'Ethiopie (1970-2000)

Plus de vues

  •  TORNAY Serge - Le Journal de Loceria. Chronique d'Ethiopie (1970-2000)

TORNAY Serge

Le Journal de Loceria. Chronique d'Ethiopie (1970-2000)

Editions du Parc - 2012
ISBN: 9782842802103
284 p., 1hors-texte de 32 p. couleurs, préface de Christian Bader, ambassadeur de France auprès du sud-Soudan - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 32,00 €

NON DISPONIBLE CHEZ SOUMBALA ACTUELLEMENT

J’ai rencontré Loceria Lopir dans la basse vallée de l’Omo en 1970. Il fut l’un des mes initiateurs à la langue et à la culture des Nyangatom. L’ami devint écrivain, auteur de ce Journal tenu, au cours de mes absences, entre 1972 et 1976, et il est demeuré, après sa disparition, l’inspirateur de chaque page de ce livre. Sa chronique, écrite au cours de cinq années de sécheresse et de conflits, surprendra tant par l’expression que par le contenu. Au début de l’année 1977, Loceria, toujours tenté par l’aventure, s’engagea dans l’armée éthiopienne. Mengistu recrutait jusqu’aux confins du pays pour alimenter en hommes les fronts de l’Ogaden et de l’Érythrée. Dès lors toute trace de Loceria fut perdue, pour moi comme pour sa famille et ses amis. Ce n’est qu’en novembre 1991, à l’occasion d’un retour, que j’acquis la conviction que Loceria était mort, non pas dans l’Ogaden, mais à la guerre d’Érythrée. Le Journal de Loceria nous invite à un voyage déconcertant à la découverte d’une civilisation qu’il a vue menacée de disparaître en même temps que lui-même.

Serge A.M. Tornay a été enseignant-chercheur au Laboratoire d'ethnologie de l'Université Paris-X Nanterre de 1971 à 1996. Élu professeur au Muséum national d'histoire naturel-le, Paris, il fut le dernier directeur du Musée de l'Homme avant le transfert de ses collections au Musée du Quai Branly. Ses recherches l'ont conduit dans plusieurs pays d'Afrique orientale, Kenya, Éthiopie, Érythrée et Djibouti, ainsi qu'au Sud-Soudan en 1980, voyage qui fait l'objet du présent Carnet de route. Serge Tornay a publié une centaine d'articles d'ethnologie et de sociologie comparative. Il a dirigé et édité une recherche collective, Voir et nommer les couleurs, Nanterre 1978. Sa thèse d'État, Un système générationnel : les Nyangatom du sud-ouest de l'Éthiopie et les peuples apparentés, fut soutenue en 1989. Il est l'auteur des Fusils Jaunes, Nanterre 2001, et co-auteur, avec Estelle Sohier, des Empreintes du Temps. Les sceaux des dignitaires éthiopiens du règne de Téwodros à la régence de Täfäri Mäkonnen, Addis Abeba, 2007. Cet ouvrage fut couronné du prix Albert Bernard de l'Académie des sciences d'outre-mer.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala