Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SOYINKA Wole - Le lion et la perle

Plus de vues

  •  SOYINKA Wole - Le lion et la perle

SOYINKA Wole

Le lion et la perle

Editions Clé - Yaoundé - 1973
(Théâtre)
93 p., titre original "The Lion and the Jewel" (1959), traduit de l'anglais par J. Chuto et Philippe Laburthe-Tolra.

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X55635 ouvrage numérisé, format Kindle, téléchargement immédiat disponible sans délais
5,99 €
Chez Amazon

  Le lion et la perle, première pièce de théâtre de Wole Soyinka à paraître en traduction française, est une comédie de moeurs dans la tradition satirique de Molière, cependant parfaitement africaine. La lutte entre l'homme d'action et de sagesse traditionnelle qu'est le chef Barocka et ce petit évolué, l'instituteur Lakounlé, pour posséder cette perle qu'est la jeune et jolie Sidi reflète l'opposition combien actuelle entre les tenants de la tradition et les promoteurs d'un certain modernisme. Le langage poétique et le déroulement dramatique, dans lequel s'insèrent trois grandes des scènes de mime, révèlent un sens accompli du théâtre.

 pièce en 3 actes:  La lutte entre l'homme d'action et de sagesse traditionnelle qu'est le chef Barocka et ce petit évolué, l'instituteur Lakounlé, pour posséder cette perle qu'est la jeune et jolie Sidi

Wole Soyinka est né en 1934 à Abéokuta en pays yoruba au Nigeria. Professeur de littérature, il a successivement enseigné au Nigeria, au Ghana, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis tout en écrivant tragédies et comédies, poèmes, romans et textes autobiographiques. Wole Soyinka, prix Nobel de Littérature en 1986, est devenu président du Parlement international des écrivains en 1997. Il vit aux Etats-Unis jusqu'à l'élection de Donald Trump à la suite de laquelle il déchire sa carte verte et décide de quitter ce pays pour se réinstaller au Nigeria.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala