Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
L'Inde française - ou plutôt le mythe de l'Inde française - a fait oublier les « Isles françaises orientales » aujourd'hui ILES MASCAREIGNES. C'est pourtant là bien mieux que dans l'Inde que s'est manifestée jadis l'intervention française dans les mers d'

Plus de vues

  • L'Inde française - ou plutôt le mythe de l'Inde française - a fait oublier les « Isles françaises orientales » aujourd'hui ILES MASCAREIGNES. C'est pourtant là bien mieux que dans l'Inde que s'est manifestée jadis l'intervention française dans les mers d'

TOUSSAINT Auguste

Le mirage des Îles. Le négoce français aux Mascareignes au XVIIIe siècle, suivi de la correspondance du négociant lyonnais Jean-Baptiste Pipon

Edisud - Institut des Pays d'Outre-Mer - Aix en Provence - 1977
331 p. : cartes, bibliogr., index, préface de Jean-Louis Miège - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X72452 ouvrage numérisé format Ebook ou PDF disponible sans délais
9,49 €
Chez Decitre

 L'Inde française - ou plutôt le mythe de l'Inde française - a fait oublier les « Isles françaises orientales » aujourd'hui ILES MASCAREIGNES. C'est pourtant là bien mieux que dans l'Inde que s'est manifestée jadis l'intervention française dans les mers d'Asie ; et si elle a eu quelque retentissement, c'est surtout à cause de l'existence dans ces îles d'une classe commerçante entreprenante et active qui n'a eu son pareil dans aucune autre colonie française.

Parmi ces commerçants, des hommes venus de toutes les provinces de France, normands, bretons, charentais, bordelais, provençaux, lyonnais et bien d'autres. Plusieurs ont laissé des lettres d'affaires. L'ensemble le plus considérable retrouvé jusqu'ici est une collection de 1853 lettres émanant du négociant lyonnais Jean-Baptiste PIPON, qui exerça à l'île de France (Ile Maurice) de 1778 à 1825.
Auguste TOUSSAINT, Docteur-ès-Lettres, auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité sur l'histoire des Mascareignes, a tiré de cet ensemble documentaire une étude détaillée des opérations commerciales et des entreprises agricoles du personnage. Il la fait suivre de la publication de 177 lettres illustrant, à la fois, les activités du négociant PIPON et l'évolution politique et économique des Mascareignes, laquelle constitue le fond de tableau des premières.
Faire une fortune rapide aux îles était une impossibilité, une illusion, un mirage. La plupart des négociants qui y passèrent entre 1769 et 1810 ne réussirent pas à réaliser ce rêve. Ils n'y jouèrent pas moins un rôle capital, que l'auteur met bien en relief. La correspondance de PIPON montre aussi très bien comment s'est transformé finalement en agriculteur un commerçant parti, à l'origine, pour tenter fortune dans le négoce.
A suivre cette mutation on voit du même coup comment l'Ile de France a passé d'une économie maritime à une économie agricole, changement d'une portée immense pour l'histoire de cette île.

 Avec en particulier l'exploitation des 1850 lettres du négociant lyonnais J.-B. Pipon qui exerça à l'île de France (ou Maurice) de 1778 à 1825.

Auguste Toussaint (1911-1987) est un archiviste et historien mauricien qui dirigea les archives de son pays. Il a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire des Mascareignes, de l'une des îles les composant ou plus généralement sur l'Océan indien.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala