Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BIONDI Jean-Pierre, MORIN Gilles (avec la collaboration de) - Les anti-colonialistes. 1881-1962

Plus de vues

  •  BIONDI Jean-Pierre, MORIN Gilles (avec la collaboration de) - Les anti-colonialistes. 1881-1962

BIONDI Jean-Pierre, MORIN Gilles (avec la collaboration de)

Les anti-colonialistes. 1881-1962

Robert Laffont - Paris - 1992
ISBN: 9782221069776
(Les hommes et l'histoire)
396 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 23,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45294 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
10,25 €
Chez Amazon
X72092 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,50 €
Chez Priceminister

 La "France profonde" a-t-elle été colonialiste" ? A-t-elle été "anticolonialiste" ? Elle a pu sembler, selon les époques, plutôt l'une ou plutôt l'autre.Masse distraite entre des minorités passionnées. C'est peut-être pourquoi "l'anticolonialisme" en tant que mouvement d'idée en France n'a jusqu'à présent fait l'objet que d'études partielles ou ponctuelles. Ce livre est donc la première synthèse consacrée au phénomène, et surtout à ses principaux acteurs. Il couvre la période d'existence du "deuxième domaine", c'est-à-dire les quatre-vingts années qui vont du premier gouvernement jules Ferry, en 1881, à la signature des accords d'Evian en 1962.Et s'efforce alors de répondre à l'insolite question : Qui ont été les "anticolonialistes" ?

Identification, importance et rôle des anticolonialistes dans la société française

Sommaire:
- Vendre, civiliser (1881-1914)
- L'anti-impérialisme : théorie, pratique (1915-1931)
- Métropole et mouvements de libération (1932-1944)
- De l'anticolonialisme au tiers-mondisme (1945-1962)
- Orientations bibliographiques.
Journaliste et essayiste français né en 1929, Jean-Pierre Biondi fut tout au long de sa vie un militant anti-colonialiste. Il sera de 1971 à 1979 conseiller pour l'audio-visuel auprès du président Senghor et de son premier ministre Abdou Diouf. Il fut également directeur de la rédactio de la revue littéraire sénégalaise Ethiopiques. Il occupe enfin de 1983 jusqu'à sa retraite en 1989 le poste de directeur de cabinet de l'ACCT.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala