Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DULUCQ Sophie, GOERG Odile (sous la direction de) - Les investissements publics dans les villes africaines, 1930-1985: habitat et transports

Plus de vues

  •  DULUCQ Sophie, GOERG Odile (sous la direction de) - Les investissements publics dans les villes africaines, 1930-1985: habitat et transports

DULUCQ Sophie, GOERG Odile

Les investissements publics dans les villes africaines, 1930-1985: habitat et transports

L'Harmattan - Paris - 1989
ISBN: 9782738404039
(Villes et entreprises)
224 p., ill., avant-propos de Catherine Coquery-Vidrovitch - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,85 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60731 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
12,51 €
Chez Abebooks
X71104 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
8,90 €
Chez Priceminister

 Au-dela des specificites coloniales puis nationales, l'evaluation des investissements urbains a fait ressortir l'interet tardif et marginal des pouvoirs publics pour une reelle politique d'urbanisme, et leur role limite dans l'habitat et le transport.. L'Office des Habitations Economiques, originellement charge de venir en aide aux plus defavorises en matiere de logement, s'est detourne de cette action. Les investissements publics urbains (quand ressources il y a) sont surtout concentres sur les classes moyennes. La consequence en est la surpopulation de certains quartiers, le developpement du secteur informel aussi bien pour l'appropriation de terrain que pour la construction. L'etalement horizontal des villes pose des problemes de transport, pour lesquels aussi les classes moyennes sont seules a pouvoir trouver une solution (organisation de ramassage…). Ce phenomene semble etre encore plus accentue dans les villes qui ne sont pas des capitales, ou tout est concentre. Pourtant, si l'aide publique defavorise les plus pauvres, au contraire, l'aide privee s'interesse depuis peu aux possibilites que represente le type d'amenagement informel en ce qui concerne l'utilisation de materiaux traditionnels, la construction par groupes de quartiers.

Le décalage croissant entre les besoins de la population urbaine et les ressources en terme d'infrastructures et de services offertes par les villes. Villes étudiées: Saint-Louis, Dakar, Conakry, Bamako, Niamey, Abidjan, Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Lomé, Cotonou et Porto Novo

Avec également des contributions de:
Hélène d'Almeida-Topor, Michel Akue-Goeh, Chantal Chanson-Jabeur, Catherine Coquery-Vidrovitch, Papa Waly Danfakha, Sylvie Jimenez, Monique Lakroum et Claude Sissao.
- Odile Goerg est professeure d'histoire de l'Afrique à l'université Paris Diderot-SEDET. Ses recherches, d'abord centrées sur la Guinée et la Sierra Leone, portent désormais sur l'Afrique occidentale dans une perspective comparatiste. Spécialiste d'histoire urbaine, elle s'intéresse à la diffusion des loisirs, en particulier du cinéma comme pratique sociale et enjeu politique.

- Sophie Dulucq, ancienne élève de l'École normale supérieure, est professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Toulouse-Le Mirail. Après s'être intéressée à l'histoire des villes africaines, elle travaille depuis plusieurs années sur l'historiographie de l'Afrique en situation coloniale.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala