Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIOP Birago - Leurres et lueurs (édition 2008)

Plus de vues

  •  DIOP Birago - Leurres et lueurs
  •  DIOP Birago - Leurres et lueurs (édition 2008)
  •  DIOP Birago - Leurres et lueurs

DIOP Birago

Leurres et lueurs

Présence Africaine - Paris - 1996
ISBN: 9782708706194
(poésie)
88 p. - 14 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 6,20 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X33774 livre neuf, broché, dernière édition 8 à 15 jours
6,20 €
Chez Decitre
X71695 livres d'occasion, brochés, éditions diverses (1961, 1981), à partir de: 5 à 8 jours
18,55 €
Chez Abebooks

 Les poèmes les plus modernes et les plus profondément africains de Leurres et Lueurs ont été inspirés par des contes. Poésie, conte, théâtre telle est la diversité et aussi la richesse de l'œuvre de Birago Diop, qui ne s'est pas outre mesure préoccupé de distinction ni de classification des genres littéraires.

Première édition 1960 (chez Présence Africaine). Un recueil de poèmes dont l'écriture débute en 1925. La réédition la plus récente est datée de 2008.
 
Un poème est consacré à la ville de Saint-Louis.
 
Sommaire :
I – Leurres
Vision Crépuscule Vername Tourment Impossibilité Misére Automne Agonie Fin d'année Bal Mélopée Refuge Emprise Quiescence Rêve d'Avril Morbidesse
Les yeux secs A quoi tient l'amour ? Sagesse
II - Décalques

III - Presque…
Fidélité Sympathie Lassitude Baume Quête vaine
IV - Réminiscences
Saint-Louis Espoir Animisme Dialogues Plage Désert
V - Lueurs
Abandon Souffles Accords Le chant des rameurs Viatique Vanité Rumeurs Incantation Diaka Dyptique Kassak Présage

Extrait :

Saint Louis :
Près de l'Océan qui t'empêche de vivre
La vague du désert roule à l'horizon;
Calme tu dors et le soleil qui t'enivre
Te berce à l'éclat de ses brûlants rayons.

De ton lourd sommeil nul chant ne te délivre
Ville qu'endormit l'autre incantation ;
Et mon âme saoule des rêves des livres
Voudrait entrevoir tes sourdes visions.

Elle voudrait ouïr ta voix qui s'est tue
Et le murmure de tes nuits révolues
Où s'agitaient tes pensers vers l'avenir.

Le flot rugit, la vague lèche la plage,
La mer s'avance que tu laisses venir
Calme dormeuse en songeant à un autre àge.

1925.
Birago Diop (1906-1989) est né à Ouakam, banlieue de Dakar. Boursier, il devient vétérinaire administratif de 1933 à 1960.
De 1960 à 1963, il est ambassadeur du Sénégal en Tunisie, avant de se fixer à Dakar.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala