Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GNAMMANKOU Dieudonné, (sous la direction de) - Pouchkine et le monde noir. Mon Afrique / My Africa

Plus de vues

  •  GNAMMANKOU Dieudonné, (sous la direction de) - Pouchkine et le monde noir. Mon Afrique / My Africa

GNAMMANKOU Dieudonné, (sous la direction de)

Pouchkine et le monde noir. Mon Afrique / My Africa

Présence Africaine - Paris - 1999
ISBN: 9782708706958
(Présence africaine ; n° spécial)
278 p. - 23 x 15 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,70 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X61036 livre neuf, broché 5 à 8 jours
30,70 €
Chez Amazon

 "Aurai-je un jour ma liberté ? Il est temps, grand temps : je l'implore Au bord de mer j'attends le vent ; Je fais signe aux voiles marines. Sous le suroît défiant les flots, Quand prendrai-je mon libre essor Au libre carrefour des mers ? Il faut fuir les bords ennuyeux D'un élément qui m'est hostile Et sous le ciel de mon Afrique Sous les houles du Midi Regretter la sombre Russie Où j'ai souffert, où j'ai aimé, Où j'ai enseveli mon cœur."

Alexandre Pouchkine, Eugène Onéguine. Traduction d'André Meynieux.

Né à Moscou le 6 juin 1799 dans une famille de la noblesse russe, Alexandre Pouchkine était aussi l'arrière-petit-fils d'un Africain célèbre dans l'histoire militaire et technique russe, Abraham Petrovitch Hanibal (1696-1781). De fait, bien que Russe, Pouchkine avait une partie de ses racines en Afrique noire. Les liens entre Pouchkine et le monde noir sont innombrables et leurs points de rencontre sont parfois inattendus... La revue Présence Africaine ne pouvait rester indifférente au Bicentenaire de la naissance du fondateur de la littérature russe moderne, qui aimait l'Afrique et la revendiquait comme sa seconde patrie.

Présence africaine marque le bicentenaire de la naissance de Pouchkine, petit fils d'un africain nommé Abraham Petrovitch Hanibal. Avec un choix de textes de Pouchkine et 40 portraits illustrant l'article de Vadim Stark.

Sommaire:
- Dieudonné Gnammankou / Introduction. Présentation générale de l'ouvrage / General presentation of the work, pp. 11-38,
- Repères chronologiques et arbre généalogique d'Abraham Hanibal à Pouchkine, pp. 38-43.

Partie I: Mon Afrique / My Africa
- Nathalia Teletova / L'Afrique, partie ancestrale dans la création littéraire de Pouchkine, pp. 43-53,
- Molefi Kete Asante / The cultural location of Alexander S. Pushkin, pp. 63-69,
- Lily Golden / The African Presence in Russia. We are everywhere, pp. 69-89,
- Eugène Ebodé / La divine négrité de Pouchkine, pp. 89-99,
- Isa Jeanette Espadon Blyden / Great Father has Returned, pp. 99-109,
- René Lhermitte / Comment qualifier l'arrière-grand-père maternel d'A. S. Pouchkine, pp. 109-113,
- Vadim Stark / L'iconographie des descendants d'Abraham Hanibal, pp. 113-147 (avec texte en français et en russe),
- Blaise N'Djehoya / Les racines africaines ou le sang noir de Pouchkine, 1799-1837, pp. 147-157.

Partie II: Réception de Pouchkine dans le monde noir
- Niyi Osundare / Bronze Horseman. A tribute to A.S. Pushkin, pp. 157-159,
Allison Blakely / John Oliver Killen's Great Black Russian: Afro-American Writers and Artists and the pushkin Mystique, pp. 159-169,
- Boniface Mongo-Mboussa / L'errance des mots: quand un romancier camerounais réécrit Eugène Onéguine de Pouchkine, pp. 169-179,
- Olympe Bhêly-Quenum / Pouchkine et le conte africain, pp. 179-211,
- Alain Mabanckou / Le Poète et l'Ancêtre, pp. 211-215.

Partie III: Regards
- Daniel Biyaoula / Pouchkine et les écrivains russes du XIXe siècle: quel intérêt pour le Nègre, l'Africain ?, pp. 215-223,
- Arnoldo Palacios / La négritude de Pouchkine et le racisme. En flânant dans les rues de Moscou, pp. 223-227,
- Lisa E. Davenport / Into the Forbidden Land: American Jazz in Russia in the 1960s, pp. 227-239,
- Isa Jeanette Espadon Blyden / My Encounter with Pushkin, pp. 239-243.

Partie IV: Textes choisis dce Pouchkine, pp. 243-287.
Poèmes, correspondance et Le Nègre de Pierre le Grand
Préparé sous la direction de Dieudonné Gnammankou, chercheur en études slaves et africaines, auteur de Abraham Hanibal, l'aïeul noir de Pouchkine, cet ouvrage est le fruit d'une collaboration entre chercheurs et écrivains africains, américains, russes et français dont les réflexions explorent une dimension peu connue de la vie et de l'œuvre de Pouchkine.