Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LOBE Max - La trinité bantoue

Plus de vues

  •  LOBE Max - La trinité bantoue

LOBE Max

La trinité bantoue

Zoé - Carouge (Suisse) - 2014
ISBN: 9782881829260
208 p. - 14 x 21 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X61990 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,19 €
Chez Amazon
X66160 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,60 €
Chez Priceminister

 Mwána vit dans un pays au cœur de l’Europe, avec ses cousins blancs qu’il connaît bien. Certains parmi eux sont décidés à chasser les moutons noirs de leur territoire. La traque est lancée, les esprits s’échauffent. C’est dans ce contexte que Mwána cherche un emploi. Et rien n’est gagné.

 
Le jour où il décide de dépenser ses derniers centimes pour entendre la voix de sa mère restée là-bas, au Bantouland, sa vie se fige dans une parenthèse douloureuse. Mwána ne la reconnaît plus. Ah Nzambé ! Il traverse des moments cailloux dont il sait malgré tout savourer le sel. Grâce à son esprit vif et profondément joyeux, grâce à Ruedi le rouquin, à Madame Bauer la passionaria, ou encore grâce à Kosambela, sa sœur très catholique.
Né à Douala en 1986, Max Lobe grandit dans une famille de 7 enfants. Il arrive en Suisse à l’âge de 18 ans, deux ans après l’obtention de son Bac. À Lugano, il suit des études de Communication et journalisme. Passionné d’histoire et de politique, il suit un Master en Politique et Administration publique à l’Institut des Hautes Etudes en Administration Publique de Lausanne. Il est établit aujourd’hui à Genève.
En 2009 le Prix de la Sorge (prix littéraire de l’Université de Lauranne) lui est remis pour sa nouvelle Le Baccalauréat. En 2011, il publie un récit, L’enfant du Miracle en 2011 aux éditions des Sauvages. En janvier 2013, c’est 39 Rue de Berne aux éditions Zoé. Un roman où il dépeint avec dextérité la vie des immigrés clandestins dans la fameuse rue de Berne de Genève. Malgré la délicatesse des thèmes abordés : traite des femmes, prostitution, deal de drogues, homosexualité noire, son écriture est empreinte de beaucoup d’humour et d’empathie. En 2014, 39 rue de Berne reçoit le Prix du Roman des Romands (le correspondant suisse du Goncourt des lycéens).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala