Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 TORNAY Serge - Les fusils jaunes. Générations et politique en pays Nyangatom (Ethiopie)

Plus de vues

  •  TORNAY Serge - Les fusils jaunes. Générations et politique en pays Nyangatom (Ethiopie)

TORNAY Serge

Les fusils jaunes. Générations et politique en pays Nyangatom (Ethiopie)

Publications de la Société d'Ethnologie - Nanterre - 2001
ISBN: 9782901161646
368 p., 16 pl. h.t.en couleur

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 27,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X12397 livre neuf, broché 5 à 8 jours
27,50 €
Chez Amazon

Au cours de la migration qui les conduisit d'Ouganda vers la basse vallée de l'Omo, aux confins de l'Éthiopie, du Soudan et du Kenya,, les Nyangatom reçurent le sobriquet de " Mangeurs d'Éléphants " (Nyam-etom), qu'ils transformèrent en " Fusils jaunes " - ou " Fusils neufs " - (Nyang-atom), soulignant ainsi la dimension guerrière de leur projet politique. Ce livre met au jour le système générationnel qui, englobant la totalité de la population, permit aux Nyangatom de s'affirmer comme une politie autonome. Chaque génération exprime son identité par l'adoption d'un nom d'espèce aristotélicienne (Montagnes, Eléphants, Autruches) et par l'acquisition d'un statut politique, celui de Pères ou de Fils du pays. La première partie traite du milieu, de l'ethnohistoire et de la parenté. La seconde partie est consacrée à la vie politique. Les Fils du Pays sacrifient des bœufs pour nourrir leurs Pères (premier degré de l'initiation). La transmission de la souveraineté des Pères aux Fils (second degré de l'initiation) ne peut s'opérer que par la perte annoncée d'une vie humaine : à l'issue de la cérémonie, l'officiant dit homme-asapan, perd la raison, s'égare et meurt dans la brousse. Cet " homme de la coutume " évoque le roi sacré mis à mort chez d'autres Nilotes.

Les Nyangatom, agropasteurs de langue nilotique, vinrent d'Ouganda pour s'établir dans la basse vallée de l'Omo aux confins de l'Ethiopie, du Soudan et du Kenya. Appelés Nyam-etom, mangeurs d'éléphants, ils transformèrent ce sobriquet en Nyang-atom, fusils jaunes, ou fusils neufs, mettant ainsi en avant la dimension guerrière de leur projet politique. Cet ouvrage décrit le système générationnel de cette population dont chaque génération exprime son identité par l'adoption d'un nom spécifique et par l'acquisition d'un statut politique.
 
Cet ouvrage est une synthèse de la thèse d'Etat intitulée Un système générationnel : les Nyangatom du sud-ouest de l’Ethiopie et les peuples apparentés, 1989, Université Paris X-Nanterre. 
Docteur en linguistique africaine et docteur ès Lettres et Sciences humaines, Serge Tornay a été enseignant-chercheur à l'Université de Paris X (Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative). Depuis 1996, il est professeur d'ethnologie au Muséum national d'histoire naturelle (Musée de l'Homme). Ses recherches l'ont conduit dans plusieurs pays d'Afrique orientale et de la Corne. Il a effectué de nombreux séjours chez les Nyangatom de la basse vallée de l'Omo (Ethiopie)
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala