Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CHARPENTIER Jacques - En naviguant sur le Congo et l'Oubangui - en 1950

Plus de vues

  •  CHARPENTIER Jacques - En naviguant sur le Congo et l'Oubangui - en 1950

CHARPENTIER Jacques

En naviguant sur le Congo et l'Oubangui - en 1950

L'Harmattan - Paris - 1997
ISBN: 9782738456502
189 p., ill., cartes - 22 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X75558 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
6,20 €
Chez Abebooks
X45694 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,64 €
Chez Amazon

 En 1949-1950, les fonctionnaires, militaires, colons, servant en Afrique Équatoriale rejoignaient leurs postes par bateau de Marseille à Pointe-Noire, en chemin de fer (CFCO) de Pointe-Noire à Brazzaville et enfin par voies fluviales pour rallier Bangui. Le voyage pouvait durer quatre mois. Il fallait des hommes pour faciliter la navigation des bateaux marchant au bois sur ce dernier parcours Brazzaville-Bangui, 1 200 kilomètre dont 600 au coeur de la forêt équatoriale. C'est l'histoire de ces hommes en mission pendant de longs mois qui est relatée dans ce livre. Histoire ! petites histoires de la vie au fil des jours, avec son cortège d'anecdotes souvent cocasses, de difficultés, de petits bonheurs, la vie quoi…

Le Congo et l'Oubangui restent les voies d'accès privilégiées pour que fonctionnaires, militaires et colons servant en AEF puissent rejoindre leur poste. La navigation n'y est pas aisée et des professionnels ont pour tâche de l'améliorer. Une équipe d'hydrographes est chargée de dresser un profil en long de l'Oubangui et d'étudier les passages les plus difficiles pour la navigation, puis de reconnaître la Motaba et la Lobaye. Cette mission qui réunit Paul Mutschler, l'auteur et Armand Guidou va durer plusieurs mois et est relatée tout au long de cet ouvrage

- Jacques Charpentier est né à Chartres en 1934. En 1939, le voilà mousse à bord de l’ »Armorique » et libre sur les quais de Saigon en 1946.
En 1948, il part en Afrique équatoriale et participe aux premières missions hydrographiques sur les fleuves et rivières.
Il assiste en témoin direct à l’indépendance du Congo et de la Centrafrique, et termine sa carrière en 1987 comme Directeur des Voies Navigables, ports et transports fluviaux. Trente-neuf ans au service du Congo malgré les multiples crises de régimes, et ayant fait provisions de souvenirs.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala