Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIARRAH Cheikh Oumar - Le Mali de Modibo Keita

DIARRAH Cheikh Oumar

Le Mali de Modibo Keita

L'Harmattan - Paris - 1986
ISBN: 9782858026944
(Points de vue)
187 p., préface de Christian Coulon - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X18440 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
9,08 €
Chez Abebooks

L'année 1960 marqua une nouvelle étape dans l'histoire du Mali qui allait s'affirmer un court temps au milieu des autres pays africains comme une République véritablement indépendante. La construction d'une économie nationale indépendante fondée sur la satisfaction des besoins premiers du pays était-elle, alors, une chimère ? Les transformations des structures opérées par le jeune régime socialisant pouvaient-elles mener à un développement auto-centré ? Les innovations - révolutions, même - dans le domaine de la monnaie nationale, des sociétés d'Etat, de la planification, ont-elles été correctement mûries et conduites ? L'option socialiste adoptée le 22 septembre par l'Union Soudanaise - R.D.A. était ambitieuse, certes. La population malienne était certes mobilisée et décidée. Les dirigeants - et spécialement le Président de l'Etat Malien, Modibo Keita - étaient tout dévoués à la cause de leur pays. Mais l'option choisie correspondait-elle bien à la situation du Mali de l'époque ? A quels risques ? Les graves distorsions, quant à l'application de cette politique économique, ont été pour une grande part responsables de la fin du régime avec le coup d'Etat militaire de novembre 1968... Et puis, l'émergence d'une société nouvelle n'est pas chose facile... A l'heure où l'Afrique se cherche, assaillie qu'elle est par la plus grande crise de son histoire quant à son identité et à sa simple survie, des leçons tirées du grand passé malien étaient nécessaires..

Bilan de l'expérience socialiste menée par le Mali à son indépendance
 
Né en 1915 à Bamako, ancien élève de l'école normale William Ponty, instituteur en 1936, Modibo Keita enseigne successivement à Bamako, Sikasso et Kabara. En 1946, il participe à la création du R. D. A. Elu conseiller général du Soudan en 1953, Modibo Keita devient membre de l'assemblée nationale française. En 1957, il est secrétaire d'état a la f. O. M. Puis secrétaire d'état à la Présidence du conseil. En 1959, il milite pour la création de la fédération du Mali dont il fut nommé chef du gouvernement. En août 1960, après l'éclatement de la fédération, il devient chef de l'Etat du Mali. Il le restera jusqu'au 19 novembre 1968, date de son renversement. Il fut un partisan du socialisme africain.