Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PSICHARI Ernest - Les voix qui crient dans le désert

Plus de vues

  •  PSICHARI Ernest - Les voix qui crient dans le désert

PSICHARI Ernest

Les voix qui crient dans le désert

Lacurne - Paris - 2008
ISBN: 9782917302019
240 p. - 14,5 x 22 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 22,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43326 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
14,29 €
Chez Abebooks

 « Tandis que le capitaine M*** “causait” avec un paquebot passant au large, je montrais à Sidïa les immenses étincelles dont les détonations se mêlaient au ronflement régulier du moteur. — Tu vois, lui disais-je, les Maures sont fous de vouloir résister à des gens aussi riches et aussi puissants que les Français. Sidïa reste un moment silencieux, puis il me dit cette phrase inouïe : — Oui, vous autres, Français, vous avez le royaume de la terre, mais nous, les Maures, nous avons le royaume du ciel ! Il me semble que de telles phrases projettent une vive lumière sur toute une façon de sentir, de voir la vie. J’ai rencontré dans les cailloux du Tagant d’admirables ascètes qui m’évoquaient exactement le moine Paphnuce. Mais jamais le fond de rêverie mystique de la race ne m’est apparu de façon plus claire qu’aujourd’hui. »

 
Réédition d'un des principaux textes de Psichari qui marqueront des générations de jeunes épris d’absolu.
 
Les voix qui crient dans le désert (1920) retrace le cheminement spirituel de l’officier Psichari dans le désert de Mauritanie et sa rencontre avec le Christ qui va bouleverser le sens de son engagement.
Ces textes ont marqué en profondeur des générations d’officiers, de catholiques et d’écrivains, comme de Gaulle, Mauriac ou Maritain.

 C'est le journal de marche du lieutenant Psichari affecté en Mauritanie, comme méhariste, de février 1910 à octobre 1912. Il décrit en détails ses nombreuses activités et évoque ceux qui ont réalisé la pénétration du territoire. Mais il s'intéresse aussi à la population et ne cesse de dialoguer avec elle. Au fur et à mesure de ses contacts avec les Musulmans il "sent refleurir en lui la fine fleur chrétienne". C'est une découverte progressive de la foi et l'ouvrage, paru après sa mort, s'achève par sa conversion.

C'est le journal de marche du lieutenant Psichari affecté en Mauritanie, comme méhariste, de février 1910 à octobre 1912. Il décrit en détails ses nombreuses activités et évoque ceux qui ont réalisé la pénétration du territoire. Mais il s'intéresse aussi à la population et ne cesse de dialoguer avec elle. Au fur et à mesure de ses contacts avec les Musulmans il "sent refleurir en lui la fine fleur chrétienne". C'est une découverte progressive de la foi et l'ouvrage, paru après sa mort, s'achève par sa conversion.