Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BIONDI Jean-Pierre - Senghor ou la tentation de l'universel

Plus de vues

  •  BIONDI Jean-Pierre - Senghor ou la tentation de l'universel

BIONDI Jean-Pierre

Senghor ou la tentation de l'universel

Denoël - Paris - 1993
ISBN: 9782207240403
(L'Aventure coloniale de la France)
204 p. - 23 x 15 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64355 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
3,86 €
Chez Priceminister
X52898 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
2,98 €
Chez Amazon

Poète et président, dirigeant africain et académicien français, Léopold Sédar Senghor dit de lui-même : « J'ai été un être déchiré ». Sans cet essai, Jean-Pierre Biondi souligne que la démarche constante de Senghor aura consisté à dépasser ce déchirement pour atteindre une symbiose perçue comme « le fruit savoureux des contradictions ». Contradictions pour l'enfant sénégalais, entre les traditions animistes et l'école des Pères du Saint-Esprit ; pour le « khâgneux noir » de Louis-le-Grand, entre les explorations poétiques avec son condisciple Georges Pompidou et la révélation de la négritude avec l'Antillais Aimé Césaire ; pour le professeur du lycée de Saint-Maur, entre une calme carrière d'enseignant et l'appel du Sénégal qui le fait « tomber en politique » ; pour le député de la brousse, entre les velléités assimilationnistes de la IVe République et le souffle indépendantiste venu du tiers-monde. Symbiose qui s'affirme avec éclat lorsque Senghor, tout en assumant pendant vingt ans les fonctions de président de la République du Sénégal, se veut également « militant de la poésie ». En 1979, un an avant de quitter le pouvoir volontairement et discrètement, il évoque une question souvent posée : « S'il fallait choisir, que voudriez-vous sauver de votre triple vie d'homme politique, de professeur et de poète ? » et répond : « Mes poèmes, c'est là l'essentiel. »

Journaliste et essayiste français né en 1929, Jean-Pierre Biondi fut tout au long de sa vie un militant anti-colonialiste. Il sera de 1971 à 1979 conseiller pour l'audio-visuel auprès du président Senghor et de son premier ministre Abdou Diouf. Il fut également directeur de la rédaction de la revue littéraire sénégalaise Ethiopiques. Il occupe enfin de 1983 jusqu'à sa retraite en 1989 le poste de directeur de cabinet de l'ACCT.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala