Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour

LOBE Max (projet porté et conduit par)

Genève-Ouidah 2022 : La correspondance

BSN PRESS EDITIONS - Lausanne - 2022
ISBN: 9782940648887
(Fictio - lettres)
148 p. - 13,0 x 18,4 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X74856 livre neuf, broché 5 à 8 jours
18,00 €
Chez Decitre

 Deuxième volet du projet GenevAfrica dont le but est de jeter des ponts culturels entre les auteurs suisses et africains continentaux. Une occasion exceptionnelle qui permet à quatre «gens» de lettres de se dévoiler de manière inédite. Avec une écriture portée au gré de leurs humeurs. Souvent timides, zélés, gais ou fatigués par le rythme soutenu de leur vie d’artiste, nos quatre correspondants proposent un autre regard sur des sujets très actuels : les identités de genre, de race, les féminismes vus d’ici et de là-bas, et la belle palabre politico-culturelle entre Sud et Nord.

 Une correspondance via courriels entre auteurs génevois et béninois animée par l’auteur genevois d’origine camerounaise, Max Lobe.

Avec des textes de :
- Marion Emonot,
- Jérôme Tossavi,
- Fabien menor,
- Djamile Mama Gao
Né à Douala en 1986, Max Lobe grandit dans une famille de 7 enfants. Il arrive en Suisse à l’âge de 18 ans, deux ans après l’obtention de son Bac. À Lugano, il suit des études de communication et journalisme. Passionné d’histoire et de politique, il suit un Master en Politique et Administration publique à l’Institut des Hautes Etudes en Administration Publique de Lausanne. Il est établit aujourd’hui à Genève.
En 2009 le Prix de la Sorge (prix littéraire de l’Université de Lauranne) lui est remis pour sa nouvelle Le Baccalauréat. En 2011, il publie un récit, L’enfant du Miracle en 2011 aux éditions des Sauvages. En janvier 2013, c’est 39 Rue de Berne aux éditions Zoé. Un roman où il dépeint avec dextérité la vie des immigrés clandestins dans la fameuse rue de Berne de Genève. Malgré la délicatesse des thèmes abordés : traite des femmes, prostitution, deal de drogues, homosexualité noire, son écriture est empreinte de beaucoup d’humour et d’empathie. En 2014, 39 rue de Berne reçoit le Prix du Roman des Romands (le correspondant suisse du Goncourt des lycéens).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala