Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PATAUX Agnès - Dogon. Gens de la falaise

Plus de vues

  •  PATAUX Agnès - Dogon. Gens de la falaise

PATAUX Agnès

Dogon. Gens de la falaise

5 Continents - 2004
ISBN: 9788874390878
(Photographies)
136 p., introduction de Geneviève Calame-Griaule - 25 x 29 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X58308 livres d'occasion, reliure éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
59,00 €
Chez Amazon
X63410 livre d'occasion, reliure éditeur 5 à 8 jours
22,00 €
Chez Priceminister
X63411 livres d'occasion, reliure éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
68,00 €
Chez Abebooks

Depuis 1988, Agnès Pataux. se rend régulièrement au Mali, à la rencontre du peuple Dogon. Ses images témoignent d'une culture encore préservée ; leur force intime et directe atteste la qualité d'un regard devenu ami, solidaire. Professant l'animisme, le peuple Dogon oppose au prosélytisme de l'Islam une culture à la fois complexe et cohérente, fondée sur une cosmogonie savante. À son contact, la photographe venue d'Europe, s'ouvre à un mode de vie étroitement lié au milieu naturel environnant. L'approche se fait d'abord par la grandeur des sites, les arbres rares, la densité de la pierre et la terre. Puis apparaissent au flanc de la roche les grottes creusées par ceux qui les habitent, et la rude splendeur des lieux façonnés pour y vivre, terrasses où faire sécher les aliments, échelles dressées comme des sculptures contre la falaise. Les Dogon s'inscrivent dans ce qui est bien plus qu'un décor austère et magnifique. Leur hôte relève gestes et attitudes, observe objets et usages ; elle scrute les corps, les visages, et sonde les regards, pour ce qu'ils expriment si ouvertement de noblesse et de simplicité. Bien au-delà d'une tradition documentaire qu'elle illustre au passage, la photographe espère ainsi contribuer à fixer le portrait de cette société remarquable, dont elle craint qu'elle ne résiste pas longtemps à l'impact conjugué de l'Islam et du tourisme. L'ethnologue Geneviève Calame-Griaule, qui signe l'introduction de cet ouvrage, le rappelle pourtant : un symbole clé de la psychologie dogon nous est donné par l'interprétation que propose ce peuple de son propre nom, dogó, en le rapprochant de celui de l'herbe sauvage dògo, qui repousse sans cesse et qu'aucune destruction ne peut anéantir

 Un superbe ouvrage de photos en noir et blanc sur le pays dogon. L'auteur, qui se rend régulièrement dans la falaise de Bandiagara depuis 1998 nous offre sa connaissance sensible de cette ethnie et  de très belles photos privilégiant les portraits, la beauté de l'architecture et le regard porté de la falaise vers la plaine du Sourou qui s'estompe dans la brume sèche. En prime une longue préface écrite par une spécialiste incontestée de la culture dogon

Auteur-photographe, Agnès Pataux vit et travaille à Paris. C'est en 1983, après avoir rencontré Seymour Jacobs, qu'elle devient photographe indépendante. Convaincue qu'il lui faut travailler avec un moyen format, elle n'a cessé d'utiliser depuis un modeste Yashica mat 6x6. Paysagiste autant que portraitiste, elle voyage en moto et photographie : les effigies sculptées dans les cimetières à Paris, à Nice et en Italie, les sites industriels en Belgique, le Tras os Montes au Portugal, l'Atlas au Maroc, la confrérie des chasseurs mandingue au Mali. En France, la Côte Normande, les Cévennes, la Corse... et les célibataires en milieu rural. Après de nombreux séjours en Irlande puis chez les Dogon, elle publie deux livres aux Editions 5 Continents, Irlande, au rivage de l'Europe et Dogon, gens de la falaise . En 2008, le Musée du quai Branly fait l'acquisition d'un ensemble de ses photographies des tradipraticiens et objets de culte au Mali, Burkina Faso et Bénin.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala