Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LORMIER Dominique - C'est nous les Africains: L'épopée de l'armée française d'Afrique. 1940-1945

Plus de vues

  •  LORMIER Dominique - C'est nous les Africains: L'épopée de l'armée française d'Afrique. 1940-1945

LORMIER Dominique

C'est nous les Africains: L'épopée de l'armée française d'Afrique. 1940-1945

Calmann-Lévy - Paris - 2006
ISBN: 9782702136492
300 p. - 23 x 15 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 25,40 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X68343 livres neuf et d'occasion, brochés, partir de: 5 à 8 jours
4,28 €
Chez Amazon

 L'épopée de l'armée française d'Afrique de 1940 à 1945 demeure une page peu connue de notre histoire. Elle symbolise pourtant le retour triomphal de la France en tant que grande puissance mondiale, après la défaite de mai-juin 1940. Pendant cinq ans, dans la chaleur suffocante du Sahara comme dans l'hiver glacial de l'Europe du Nord, des Français de métropole et des colonies, des Nord-Africains (Marocains, Algériens, Tunisiens), des Noirs d'Afrique ont combattu ensemble. Le petit groupe armé qui faisait le coup de feu contre les Italiens en Erythrée au lendemain de l'Armistice honnie devint en 1942 une brigade aguerrie qui repoussa Rommel à Bir Hakeim, avant de se muer en une armée redoutable qui débarqua en Italie et en Provence en 1944. Le sud de la France est libéré, le Rhin traversé et un quart du territoire du IIIe Reich occupé par cette troupe bigarrée composée de chrétiens, de juifs, de musulmans et d'agnostiques portés, pour un temps, par un même idéal patriotique et humaniste. Le bilan est éloquent : pour la perte de soixante mille soldats tués, l'armée française d'Afrique peut revendiquer la mise hors de combat de six cent mille soldats germano-italiens, tués ou faits prisonniers. Dans ce livre captivant, qui présente notamment les particularités de l'armée d'Afrique avec ses divers régiments, Dominique Lormier explique comment les libérateurs africains furent priés après la guerre de redevenir des " bougnouls " et des " nègres ", ce qui suscita une incompréhension et une révolte annonciatrices d'autres guerres et, à terme, de la perte par la France de son empire colonial.

Dominique Lormier est historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. Membre de l'institut Jean-Moulin, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Comme des lions, mai-juin 1940, le sacrifice héroïque de l'armée française, publié en 2005 aux éditions Calmann-Lévy.