Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 FALL Babacar - Le travail forcé en Afrique Occidentale Française (1900-1945)

Plus de vues

  •  FALL Babacar - Le travail forcé en Afrique Occidentale Française (1900-1945)

FALL Babacar

Le travail forcé en Afrique Occidentale Française (1900-1945)

Karthala - Paris - 1993
ISBN: 9782865373727
(Hommes et sociétés)
346 p., ill. photos h.t., préface de Boubacar Barry - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 27,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X40283 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
18,00 €
Chez Priceminister
X70977 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
16,20 €
Chez Abebooks

 Ce livre décrit la main-d’œuvre réquisitionnée sous sa forme la plus rudimentaire, le portage, qui a fait tant de ravages au sein des populations. Il étudie ses autres formes d’utilisation dans la réalisation des chemins de fer, l’effort de guerre et les « grands travaux ». A cet égard, l’Office du Niger constituera un exemple pertinent de mise en valeur coloniale accompagnée d’un déplacement massif et forcé de la population.

L’histoire du travail forcé, c’est aussi l’histoire des réactions des populations qui, par la fuite, le sabotage, les grèves, pratiquèrent une résistance continue au système mis en place. C’est également l’histoire des voix qui, en métropole et en Afrique, se sont élevées vigoureusement contre le travail réquisitionné, jusqu’à ce que la loi du 11 avril 1946 vînt en abolir l’institution.

Sur la base d'une monographie portant sur les différentes formes de travail forcé telles qu'elles furent pratiquées au Sénégal, l'auteur élargit son champ d'étude au Mali et à la Guinée: situation après l'abolition de la traite, portage, utilisation de la main d'œuvre locale pour les grands travaux comme l'Office du Niger mais aussi réquisitions pour les entreprises privées (culture du sisal ou de la banane). Une analyse d'ensemble de l'utilisation de la main d'œuvre locale en AOF

Sommaire
Première partie: Les forçats sans loi ou le temps de la réquisition 1900-1919
- De l'abolition de la traite des esclaves au travail forcé,
- Le portage,
- La coercition sur les chantiers des chemins de fer,
- Effort de guerre et travail forcé en AOF: 1914-1918

Deuxième partie: Méthaphores et réformes sociales. L'évolution des formes de travail forcé 1920-1946
- Les travailleurs de la deuxième portion militaire "les tirailleurs-la pelle" (exemple de l'Office du Niger)
- La main d'œuvre prestataire
- La main d'œuvre dans les entreprises privées: 1919-1946
- L'opinion internationale et la question du travail forcé: 1920-1930
- Le travail forcé: une institution désuète.

Bibliographie, documents officiels et archives
Babacar Fall enseigne à la Faculté des sciences et technologies de l'éducation de la formation à l'UNiversité Cheikh Anta Diop de Dakar. Spécialiste de l'histoire du travail en Afrique de l'Ouest francophone, il est l'auteur de nombreuses publications sur l'histore du travail, les migrations, l'éducation à la citoyenneté et les innovations pédagogiques.