Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GARRIDO-HORY Marguerite (éditeur) - Routes et marchés d'esclaves - 26e Colloque du GIREA, Besançon, 27-29 sept. 2001

Plus de vues

  •  GARRIDO-HORY Marguerite (éditeur) - Routes et marchés d'esclaves - 26e Colloque du GIREA, Besançon, 27-29 sept. 2001

GARRIDO-HORY Marguerite (éditeur)

Routes et marchés d'esclaves - 26e Colloque du GIREA, Besançon, 27-29 sept. 2001

Presses Universitaires de Franche-Comté - Besançon - 2002
ISBN: 9782846270816
(ISTA - Sciences et Techniques de l'Antiquité)
372 p., ill.,fig.,planches - 22 x 16,3 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 40,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X40723 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
7,34 €
Chez Abebooks
X72293 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
9,57 €
Chez Priceminister

 Dans la suite des travaux du GIREA (Groupe International de Recherches sur l'Esclavage dans l'Antiquité), ce 26e colloque aborde l'aspect commercial de la privation de liberté, son origine, l'établissement de réseaux commerciaux, la systématisation de l'exploitation esclavagiste ainsi que les motivations individuelles ou collectives des dominants, libres ou non. 

 
   Comme pour quelques uns de nos précédents colloques - en particulier le colloque des Baléares (1991) sur les captifs et les prisonniers de guerre - nous avons tenté une approche pluridisciplinaire, dans la lignée des études récentes réactivées par les commémorations de l'abolition de l'esclavage, le commerce triangulaire... 
 
   Nous avons tenté de reposer le problème des routes de l'esclavage dans l'Antiquité et les aspects du commerce servile : marchés, prix, motivations... afin d'étudier les mécanismes de ce processus d'exploitation de l'homme par l'homme aux différentes époques de notre histoire, le rôle des guerres dans sa conception même, le poids des contraintes économiques, les raisons de l'acceptation d'un tel système

 Intéresse pour l'essentiel l'esclavage dans l'Antiquité. Cependant quelques communications concernent la traite des noirs

 
Sommaire:

Provenance des esclaves
A-M. COLIONBIER, Le destin d'Eumée : trafics d'esclaves dans les poèmes homériques . 7
D. PLACIDO, Guerre et marchés d'esclaves dans la Grèce classique .. 21
S. FERRUCCI, Gli schiavi nell'oikos ad Atene. La testimonianza delle orazioni di Iseo … 29
Cl. AULIARD, Les esclaves dans les butins républicains des premiers siècles de la conquête …. 51
A. GONZALES, Provenance des esclaves au Haut-Empire (pax romana et approvisionnement) … 65
A. OREIAS, I. SASTRE, Origine de la main-d'œuvre dépendante dans les mines de la Péninsule ibérique …… 83

Routes et circulation des esclaves
E. BOULEY, Esclaves du monde des spectacles dans les provinces balkaniques et danubiennes ……. 97
E. HERRMANN-OTTO, Modes d'acquisition des esclaves dans l'Empire romain …..113
M-J. LE TOURNEUR, La circulation des messagers chez Jérôme….127
M-C. CHARPENTIER, G. VALTCHINOVA, Les routes symboliques de l'esclavage au travers du personnage d'Esope le Fabuliste …….139

Marchés d'esclaves et exploitation servile
Olivier PETRE-GRENOUILLEAU, Les routes de la traite des Noirs : de quelques poncifs et représentations communes …..157
Maurice BAZEMO, Les pays du Burkina dans le trafic précolonial des esclaves aux XVIIIe et XIXe siècles : agents et axes de distribution ….171
J. GUANCHE, Iconografia de los Africanos y descendientes en Cuba ….187
Africania y etnicidad en Cuba : proyecto de investigaciôn …..203
Ch. PEREZ, Les esclaves polynésiens dans les îles à guano ….209
A. PRIETO, El comercio de esclavos en et cine …255

Du marché à l'exploitation servile
M. VALDES, Les marchés d'esclaves dans l'Athènes archaïque ....275
REDUZZI-MEROLA, Ventes d'esclaves sur les marchés de Campanie ........................321
J. ANNEQUIN, Lucius au marché ....327
R. MARTINEZ, La traite des esclaves et les révoltes serviles .....337
M. MELLUSO, Alcane testimonianze in tema di mercati di schiavi nel tardo antico ..........345