Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIOP Cheikh Anta - Antériorité des civilisations nègres: mythe ou vérité historique ? (édition 1993)

Plus de vues

  •  DIOP Cheikh Anta - Antériorité des civilisations nègres: mythe ou vérité historique ? (édition 1993)

DIOP Cheikh Anta

Antériorité des civilisations nègres: mythe ou vérité historique ?

Présence Africaine - Paris - 1993
300 p. - 13,5 x 21,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X47937 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
80,00 €
Chez Abebooks

 Ouvrage longtemps épuisé, mais constamment demandé et recherché. La leçon est celle-ci. L'égyptologie, pour prendre toute signification en tant que science historique vivante, doit nécessairement renouer avec les civilisations négro-africaines, par-delà le formalisme froid de l'exégèse des textes.

Cette leçon inaugurale de Cheikh Anta Diop est devenue d'ores et déjà le bréviaire de l'égyptologie africaine et afro-américaine. Que l'égyptologie occidentale entende enfin, à son tour, la leçon de Cheikh Anta Diop pour le renouvellement des études égypto-nubiennes.

Une réédition est datée de 2001.

Une mise au point que l'auteur juge nécessaire après les nombreuses et violentes critiques que son ouvrage Nations nègres et culture a provoquées. Il s'agit ici de fournir des preuves supplémentaires de l'origine nègre de l'Egypte

Cheikh Anta Diop est né en 1923 au Sénégal. Docteur ès Lettres (Sorbonne), le premier égyptologue d'Afrique noire s'est aussi spécialisé en physique nucléaire (domaine des basses énergies). Au cours des années 1960, il crée, à l'Institut Fondamental d'Afrique Noire (IFAN) de l'Université de Dakar ; le laboratoire de datation par le radiocarbone qu'il dirige jusqu'à sa disparition, le 7 février 1986. Il était également professeur d'Histoire ancienne à la faculté des Lettres et Sciences humaines de Dakar : Cheikh Anta Diop a contribué de façon marquante à la rédaction, sous l'égide de l'UNESCO, de l'Histoire générale de l'Afrique. L'ampleur de sort œuvre lui a valu plusieurs distinctions en Afrique, en Europe et aux USA.