Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SCHOELCHER Victor - Esclavage et colonisation

Plus de vues

  •  SCHOELCHER Victor - Esclavage et colonisation

SCHOELCHER Victor

Esclavage et colonisation

PUF - Paris - 1948
(Les Classiques de la colonisation - 11)
216 p., introduction d'Aimé Césaire - 23 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X65535 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
9,90 €
Chez Priceminister
X47585 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
18,00 €
Chez Abebooks

 

 Un choix de textes de Victor Schoelcher célébrant le centenaire de l'abolition avec la première édition du superbe texte de Césaire ouvrant l'immense chantier du travail de mémoire et d'histoire sur l'esclavage.

- Victor Schoelcher (Paris, 1804 - Houilles, 1893) est un jeune républicain envoyé aux Antilles et à Cuba par son père pour y représenter l'entreprise familiale et qui en revient révolté par l'esclavage. Il revend en 1832 la manufacture héritée de son père et se consacre ensuite à plein temps à son métier de journaliste et à des activités philanthropiques. Par son engagement politique et ses interventions publiques, il contribue comme sous-secrétaire d'Etat à la marine et aux colonies et Président de la commission d'abolition de l'esclavage à faire adopter en 1848 le décret d'abolition de l'esclavage en France et dans les colonies. Sera député de la Martinique puis de la Guadeloupe (1848-1851) puis proscrit sous le second Empire et forcé de s"exiler en Angleterre. Revient en France en 1870 et sera à nouveau député de la Martinique jusqu'en 1875 date où il est élu sénateur inamovible par l'Assemblée nationale. A la fin de sa vie , sans descendance, il fera don de tous ses biens dont notamment une collection d'objets destinés au Conseil Général de la Guadeloupe qui en fera la base du musée Schoelcher. Son cercueil est transféré en 1949 au Panthéon en même temps que celui de Félix Eboué.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala