Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 KAUFFMANN Alexandre - Black Museum

Plus de vues

  •  KAUFFMANN Alexandre - Black Museum

KAUFFMANN Alexandre

Black Museum

Flammarion - Paris - 2015
ISBN: 9782081353671
237 p. - 21 x 13,8 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X65669 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,72 €
Chez Amazon
X65672 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,60 €
Chez Priceminister
X65673 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,99 €
Chez Abebooks

 Alexandre Kauffmann se rend dans le bush tanzanien pour enquêter sur un peuple nomade, les Hadza, que tout le monde considère comme des "hommes-fossiles". Chacun s'emploie ici à faire tourner sa boutique : les guides, le prêtre, l'anthropologue, l'impresario local. L'auteur va s'immiscer dans la vie de ces chasseurs de girafes et de babouins. Parmi eux, il revisite les valeurs de la société occidentale et tente de dissoudre son jugement dans la savane. Quant aux archers hadza, ils traversent distraitement cette comédie de brousse, ne laissant derrière eux que des pointes de flèches et des éraflures sur les acacias. Empruntant au récit de voyage et à la satire sociale, Alexandre Kauffmann brosse un tableau tout aussi drôle que pertinent de notre soif d'exotisme et nous conduit à la frontière incertaine entre ressemblance et altérité.

 Les Hadza sont une population réelle de chasseurs-cueilleurs d'Afrique de l'Est vivant en Tanzanie centrale, autour du lac Eyasi, dans la Rift Valley, près du plateau du Serengeti.

Né en 1975, Alexandre Kauffmann, suit des études de philosophie à la Sorbonne puis rejoint l’Institut d’Études Politiques de Paris. En 1999, il se rend à Madagascar pour apprendre la langue de l’Île Rouge. Sur les hauts plateaux, il rédige un recueil de nouvelles retraçant le destin brisé de cinq Malgaches, Mauvais Numéro (Arléa, Prix Alexandre Vialatte 2001). En 2003, il sillonne le Mozambique pendant plusieurs mois. Ce voyage sera à l’origine d’un premier roman, Le faux-fuyant. Quelques années plus tard, il part à Bangkok pour enquêter sur les backpackers, routards du nouveau millénaire. Cette enquête fera l’objet d’un récit de voyage, Travellers (Les Equateurs). En 2006, il achève un second roman, Influenza (Les Equateurs).
Il publie ensuite : J’aimais déjà les étrangères (Grasset, 2009), Engagé (Grasset, 2011), Black Museum (Flammarion, 2015), Stupéfiants (Flammarion, 2017).
Il vit aujourd’hui à Paris et travaille comme reporter freelance (Géo, Grands Reportages, Senso, Air France Magazine, VSD…).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala