Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PEYRE Joseph - Sous l'étendard vert

Plus de vues

  •  PEYRE Joseph - Sous l'étendard vert

PEYRE Joseph

Sous l'étendard vert

Grasset - Paris - 1954
ISBN: 9782246808565
255 p., cartes - 18,8 x 11,8 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 19,90 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45928 livre neuf, broché 5 à 8 jours
19,90 €
Chez Amazon

 

 Le 3 mars 1916 sous le commandement du Sultan Ahmoud, l'armée sainte de la Senoussyia sort de Ghat, arrive à Djanet et envahit la palmeraie. La garnison résiste dans le fort jusqu'au 27 mars mais sans eau elle doit sortir et est anéantie. Dirigées maintenant par Kaocen, les senoussistes marchent vers Agadez traversant l'Aïr et ralliant au passage toutes les tribus touarègues. Les Français ne se doutant de rien, ils occupent la ville sans coup férir mais sont déçus par cette cité mythique qu'ils imaginaient débordante de richesses et entourée de végétation verdoyante. Comme à Djanet la garnison se retranche dans le fort mais cette fois elle a de l'eau et peut tenir longtemps. Kaocen annonce l'assassinat du père de Foucauld ce qui galvanise ses troupes. Une colonne méhariste qui regagnait Agadez après avoir escorté l'Azalaï est anéantie  mais trois hommes, dont le capitaine Maffre qui connaît parfaitement la région, ont pu s'échapper et gagner Zinder.  Le 22 février 1917 l'armée sainte attaque le fort sans succès. Kaocen s'enfuit avec un énorme butin. Le 3 mars la colonne de secours arrive, l'Aménokal du Hoggar, Moussa Ag Amastane se rend aux Français en racontant qu'il avait été fait prisonnier. Agadez est reprise. Ce roman s'appuie solidement sur des bases historiques, les descriptions sont superbes et l'essentiels des personnages, fort bien campés, sont Touaregs ou Senoussistes ce qui est bien rare dans les romans sahariens et semblent avoir vraiment existé.

Joseph Peyré (1892-1968) est un écrivain français né en Béarn. Etudes de philo et doctorat de droit; après des débuts au barreau de Pau passage par le journalisme puis sur les conseils de Kessel et de Francis Carco se consacrera à l'écriture à partir des années 1920 avec trois thèmes de prédilection: le désert du Sahara, l'Epagne et la tauromachie et la haute montagne.


Il décrira excellemment un Sahara qu'il n'a jamais parcouru, le faisant par intuition personnelle, par une recherche fouillée d'informations et par les témoignages de voyageurs, en particulier de son frère, médecin méhariste, qui participa lui-même au raid relaté dans L'Escadron blanc. Pour son œuvre littéraire Joseph Peyré sera fait officier du Mérite Saharien
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala