Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour

Plus de vues

  •  Critique n° 771-772 / Philosopher en Afrique

Critique n° 771-772

Philosopher en Afrique

Editions de Minuit - Paris - 2011
ISBN: 9782707321985
(Critique ; 771-772)
128 p. - 13,4 x 21,4 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 12,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48407 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers 5 à 8 jours
7,00 €
Chez Amazon

 Afrique et Philosophie ne sont pas des noms qui vont très bien ensemble : ainsi parle un vieux préjugé. Il est aujourd'hui renversé. Est-ce à dire qu"il faille parler d’une « philosophie africaine » ? L’expression est problématique et nous lui avons préféré : « Philosopher en Afrique », qui désigne une activité, non une essence. Comme l’écrit Souleymane Bachir Diagne, professeur à Columbia University et lauréat 2011 du prix Édouard Glissant, qui a conçu ce numéro : « Il y a une acti­vité philosophique des humains partout où ils se trouvent, qui va dans plusieurs directions, qui est posture herméneutique devant les œuvres d’art, distance critique devant les traditions, réflexion sur le langage, l’oralité et l’écriture, sur le dévelop­pement des sciences, mais aussi sur les conditions politiques de l’émancipation, sur les modernités, sur la mondialisation, une activité qui est pensée de l’humain et des droits qui lui sont attachés. Qui est aussi évaluation de sa propre histoire. » Quelles formes prend cette activité, aujourd’hui, sur le conti­nent africain ? Est-elle sans rapport avec les extraordinaires sursauts auxquels nous assistons ? C’est ce qu’analysent les philosophes africains ou africanistes présents dans ce numéro.

Sommaire:
- Souleymane Bachir Diagne / Philosopher en Afrique,
- Séverine Kodjo-Grandvaux / Vous avez dit « philosophie africaine » ?
- Alassane Ndaw : « Philosopher en Afrique, c’est comprendre que nul n’a le monopole de la philosophie » / Entretien réalisé par Ramatoulaye Diagne-Mbengue,
- Lewis R. Gordon : "La “philosophie africaine” doit se définir en termes de projet intellectuel" / Entretien réalisé par Souleymane Bachir Diagne,
- Mamoussé Diagne : Logique de l’écrit, logique de l’oral. Conflit au cœur de l’archive,
- Chike Jeffers : Kwasi Wiredu et la question du nationalisme culturel,
- Pieter Boele van Hensbroek : Le « tournant démocratique » dans la philosophie africaine contemporaine,
- Souleymane Bachir Diagne : Philosophie africaine et Charte africaine des droits de l’homme et des peuples,
- Jean-Godefroy Bidima : Philosophies, démocraties et pratiques. À la recherche d’un « universel latéral »,
- Dismas A. Masolo : Les défis de la modernité. L’Afrique et la nouvelle communauté invisible,
- Yaovi Akakpo : Pour une approche historique des sciences africaines,
- Abdoulaye Elimane Kane : Systèmes de numération et fonction symbolique du langage,
- Paulin J. Hountondji : Jacques Derrida, l’Afrique, le colloque de Cotonou.