Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BALARD Martine - Dahomey 1930: mission catholique et culte vodoun. L'œuvre de Francis Aupiais (1877-1945), missionnaire et ethnographe

Plus de vues

  •  BALARD Martine - Dahomey 1930: mission catholique et culte vodoun. L'œuvre de Francis Aupiais (1877-1945), missionnaire et ethnographe

BALARD Martine

Dahomey 1930: mission catholique et culte vodoun. L'œuvre de Francis Aupiais (1877-1945), missionnaire et ethnographe

L'Harmattan - Paris - 1999
ISBN: 9782738484666
(Les tropiques entre mythe et réalité)
360 p. - 22 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X40966 livre neuf, broché 5 à 8 jours
30,50 €
Chez Amazon
X63685 livre neuf, broché 5 à 8 jours
30,50 €
Chez Abebooks

 Au Dahomey, en 1930, la mission catholique, présente depuis 1861, se heurte toujours à la ferveur omniprésente du culte vodoun, dans la terre qui l'a vu naître. La plupart des missionnaires voient dans ce culte sévère l'oeuvre du diable. L'un d'eux - Francis Aupiais - rompit radicalement avec cette vision. A l'opposé de ses confrères, sa conviction fut qu'un attachement si profond au culte vodoun - loin de signifier le règne de Satan - manifestait avec éclat une sorte de prédestination divine au christianisme.

Ouvrage issu de la thèse de doctorat en histoire préparée par Martine Balard sous la direction de Jean Sagnes et soutenue à l'Université de Perpignan en 1996 sur le thème : L'oeuvre du révérend-père Francis Aupiais (1877-1945), missionnaire ethnographe de la Société des missions africaines de Lyon.
 
Depuis l'origine la mission catholique se heurte au Bénin à la ferveur omniprésente du culte vodun. Le premier Francis Aupiais va rompre avec l'opposition totale de ses prédécesseurs pour prendre le temps de connaître et comprendre ce peuple et conclure que cet attachement profond au vodun, loin de signifier la proximité de satan, traduisait en fait une sorte de prédisposition divine au christianisme..
Martine Balard est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de la Réunion. Ses recherches concernent particulièrement l'iconographie coloniale et ce qu'il est convenu d'appeler les " savoirs coloniaux ". Ainsi ses travaux au Bénin contribuèrent à l'exploitation du Fonds " Dahomey " du Musée Albert Kahn et aboutirent à l'exposition " Dahomey 1930 pour une reconnaissance africaine " en 1996
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala