Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 HOUVOUNSADI Jonas, PABOIS Marc - Douala, capitale économique - L'architecture. République du Cameroun

Plus de vues

  •  HOUVOUNSADI Jonas, PABOIS Marc - Douala, capitale économique - L'architecture. République du Cameroun

HOUVOUNSADI Jonas, PABOIS Marc

Douala, capitale économique - L'architecture. République du Cameroun

Lieux-Dits - Lyon - 2011
ISBN: 9782362190070
56 p., 60 illustrations - 11 x 22 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


NON DISPONIBLE CHEZ SOUMBALA ACTUELLEMENT

 À l’occasion des cinquantenaires de l’Indépendance et de la Réunification de la République du Cameroun, les auteurs proposent d’interroger l’urbanisme et le patrimoine architectural de la Communauté urbaine de Douala, aujourd’hui capitale économique du pays, Yaoundé étant la capitale administrative et politique.

 
De la période marquée par la présence allemande, en 1884, jusqu’à nos jours, ce parcours s’attache à faire découvrir une sélection d’édifices remarquables qui méritent d’être identifiés, localisés, sauvegardés et mis en valeur sur les plans touristique et économique.
- Conservateur en chef du patrimoine Ministère de la Culture et de la Communication, Direction de l'architecture et du patrimoine (DAPA), Marc Pabois a travaillé de 1965 à 1970 au bureau d'études de la Société centrale pour l'équipement du territoire (Paris) et a intégré le ministère des Affaires culturelles en 1970. Chercheur dans différents services régionaux de l'Inventaire, il a créé puis dirigé celui de la région Rhône-Alpes de 1976 à 1993. Chargé de mission pour le patrimoine maritime et fluvial auprès de la Direction de l'architecture et du patrimoine à partir de 1993, il a été administrateur du musée national de la Marine de 1998 à 2003. Chargé des relations de l'Inventaire général avec les pays étrangers, il a mené plusieurs missions d'expertise et de formation à la demande de l'UNESCO et du ministère de la Culture et de la Communication : Haïti (1997-1999), Cameroun (2000-2002), Cap Vert (2004) et République démocratique du Congo (2005).