Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIENER Ingolf, GRAEFE Olivier, (sous la direction de) - La Namibie contemporaine. Les premiers jalons d'une société post-apartheid

Plus de vues

  •  DIENER Ingolf, GRAEFE Olivier, (sous la direction de) - La Namibie contemporaine. Les premiers jalons d'une société post-apartheid

DIENER Ingolf, GRAEFE Olivier, (sous la direction de)

La Namibie contemporaine. Les premiers jalons d'une société post-apartheid

Karthala - IFRA - UNESCO - Paris - 1999
ISBN: 9782865378876
(Sciences économiques et politiques)
417 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X41158 livre neuf, broché 5 à 8 jours
30,00 €
Chez Amazon

La Namibie, devenue indépendante après un long et douloureux processus de décolonisation, semble aujourd'hui mener à bien une transition pacifique vers la réconciliation nationale et la démocratie. Le Gouvernement actuel se trouve cependant face à un très lourd passé d'apartheid qu'il faudra dépasser pour parvenir à construire les bases solides du nouveau pays. Comment s'opèrent le rééquilibrage économique et la redistribution des pouvoirs dans la Namibie indépendante , Comment s'effectuent l'homogénéisation politique et institutionnelle du territoire et la recomposition d'une société profondément inégalitaire ? Quelles sont les tendances qui se dessinent et que révèlent-elles de la nature du nouvel Etat ? Par un spécialiste allemand de la Namibie

Sommaire:
- Ingolf Diener, Olivier Graefe / Introduction, pp. 19-34,
- Mary Seely / L'environnement: flexibilité politique et contraintes écologiques, pp. 35-52,
- Alain Dubresson, Olivier Graefe / L'Etat, l'accumulation et la régulation. Pur une économie politique de la Namibie, pp. 53-76,
- Manfred O. Hinz / Réaliser la liberté et l'égalité. Un nouvel ordre juridique, pp. 77-96,
- Henning Melber / L'administration publique: contraintes et défis, pp. 97-112,
- Hans-Volker Gretschel / L'éducation post-apartheid en devenir, pp. 113-130,
- Brian Harlech-Jones / Réformer une institution. Le cas de l'université de Namibie, pp. 131-150,
- Reinhart Kössler, Henning Melber / Culture politique et société civile, pp. 151-164,
- Christo Lombard / La question des détenus. Un défi pour la Swapo, pp. 165-190,
- Debie LeBeau / Statut des femmes et violence hier et aujourd'hui, pp. 191-214,
- Werner Hillebrecht / La culture. Quelle culture ?, pp. 215-230,
- André du Pisani / La décolonisation des esprits et ses contradictions, pp. 231-238,
- Ingolf Diener / Ethnicité et nation en devenir: vers l'unicité sans contrainte du multiple ?, pp. 239-264,
- Wolfgang Werner / Une politique foncière toujours absente, pp. 265-278,
- Olivier Graefe, Elisabeth Peyroux / La décentralisation à l'épreuve des faits: l'exemple d'Oshakati, capitale économique del 'ancien Owamboland, pp. 279-292,
- Elisabeth Peyroux / Croissance urbaine et politique d'habitat à Windoek: la lente mutation d'une ville post-apartheid, pp. 293-314,
- Chris Tapscott / Formation des classes et société civile, pp. 315-336,
) Ingolf Diener : Comment être Namibien et démocrate ? A propos du projet de la nation post-apartheid, pp. 337-360,
- Olivier Graefe / Conclusion, pp. 361-364.
- Ingolf Diener est maître de conférences au département d'anthropologie de Paris VIII. Diplômé de l'institut d'interprétariat de l'université de Mayence, il a fait des études de philosophie, de sociologie et d'anthropologie à Francfort-sur-le-Main et à Paris. Membre co-fondateur du Groupement de recherche 846 du CNRS " Afrique australe : Etats, Identités, Villes " et du Centre d'études, de recherches et d'actions solidaires avec l'Afrique (CERASA-Paris VIII).
- Olivier Graefe, géographe, doctorant à l'université de Paris X-Nanterre, est actuellement enseignant à l'université Louis Pasteur de Strasbourg. Il a séjourné trois ans en Namibie où il a conduit des recherches sur les recompositions territoriales et la gestion urbaine des villes des anciens Owamboland et Kavango. Il est membre du Laboratoire Géotropiques, du programme de recherche franco-namibien Campus " Pouvoirs locaux et gestion urbaine en Namibie ", et du Groupement de recherche 846 du CNRS Afrique australe.